«La liste noire»: une finale explosive pour la sixième saison | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

«La liste noire»: une finale explosive pour la sixième saison

Vendredi 8 mai à 21 h, TVA (Finale de la saison 6)

Image principale de l'article Une finale explosive pour la sixième saison
Photo : NBC / TVA

Après la descente effectuée par le département d’État au bureau de poste, Anna McMahon explique à Harold que s’il lui dit où trouver Elizabeth, il ne sera pas accusé avec son unité d’avoir planifié le meurtre du président Diaz. Sa réponse est sans équivoque: plutôt aller en prison que de l’aider.

• À lire aussi: Une découverte-choc pour la finale de la série «Eaux turbulentes»

L’action reprend là où elle s’était interrompue à la fin de l’épisode précédent, c’est-à-dire au moment de l’arrestation des employés de l’unité secrète du FBI par les agents qu’Anna McMahon a dépêchés au bureau de poste. 

L’offre  

Pendant que Harold, Donald et Aram sont enfermés dans des pièces séparées, Anna fait un bilan de la situation au président Robert Diaz, qui s’inquiète car Elizabeth et Reddington sont toujours en liberté. Pour sa part, la procureure adjointe des États-Unis ne s’en fait pas, puisqu’ils viendront tôt au tard au secours de leurs amis, et que ses hommes pourront alors les capturer. Elle a d’ailleurs déjà prévu se débarrasser d’eux en les déclarant responsables des meurtres de plusieurs agents de la sécurité présidentielle qui enquêtaient sur un complot contre Diaz. Avant de mettre un terme à sa discussion avec le président, Anna s’assure qu’il veut toujours aller au bout de leur projet. C’est le cas, et ses exigences demeurent les mêmes: un tir létal et une mort la moins douloureuse possible. 

Harold, Aram et Donald (Harry Lennix, Amir Arison et Diego Klattenhoff) sont en mauvaise posture.

Photo : TVA

Harold, Aram et Donald (Harry Lennix, Amir Arison et Diego Klattenhoff) sont en mauvaise posture.

À la suite de sa conversation avec le président, Anna s’approche de la pièce où Harold est détenu et lui explique par l’entremise de l’interphone que son département possède la preuve que son unité et Reddington préparaient un coup d’État contre Diaz. Elle est disposée à lui épargner la prison s’il aide ses hommes à capturer Elizabeth. Harold refuse de lui livrer son agente, car il est convaincu qu’elle trouvera un moyen de les secourir pour qu’ils puissent ensuite empêcher Anna d’exécuter son plan.  

Témoins encombrants 

Il va sans dire que Harold avait vu juste: avec la complicité de plusieurs associés de Reddington, Elizabeth fait sortir ses collègues du bureau de poste. Une fois en sécurité, ils élaborent avec Red une stratégie pour prévenir l’assassinat de Robert Diaz. Elle consiste entre autres à déclencher une émeute devant l’université où se tiendra le débat présidentiel afin de permettre à Elizabeth et à Donald de se faufiler dans l’édifice et de stopper le tireur.  

Elizabeth (Megan Boone) parvient à faire évader ses collègues.

Photo : TVA

Elizabeth (Megan Boone) parvient à faire évader ses collègues.

L’opération se déroule comme sur des roulettes, sauf en ce qui concerne l’intervention d’Elizabeth et de Donald pour empêcher l’assassin d’appuyer sur la gâchette. Quelques secondes après le coup de feu, ils sont encerclés par les gardes du corps du président, menottés et poussés dans une camionnette. Aram est également escorté jusqu’au véhicule. Lorsqu’ils voient Sandquist, le complice d’Anna, les trois agents devinent qu’ils n’auront pas droit à un procès juste et équitable.  

Dès que Harold apprend ce qui leur est arrivé, il contacte Reddington pour lui annoncer la nouvelle et l’informer qu’il n’a aucun moyen de savoir où on emmène ses agents. Puisqu’il ne connaît personne à la Sécurité intérieure qui pourrait lui rendre service, il compte sur Reddington pour retrouver Elizabeth, Donald et Aram avant qu’Anna et Sandquist les fassent disparaître.

TVA

Un grand service
En plus d’aider l’unité secrète du FBI à déjouer le complot d’Anna McMahon, Reddington rencontre un ami d’enfance afin de lui parler des recherches de Donald pour trouver Katarina Rostova. Red est préoccupé, car des agents du consulat russe ont tenté de mettre la main sur les renseignements que Donald a obtenus. L’individu signale à Red que ce n’est pas la première fois qu’il affronte une situation semblable et qu’il devait s’attendre à ce qu’Elizabeth apprenne un jour la vérité sur son imposture et sur son lien de parenté avec Dominic. Reddington est d’accord, mais il s’inquiète de ce qui pourrait arriver maintenant qu’Elizabeth a décidé de récupérer Agnes. Il demande donc à son ami de lui organiser un rendez-vous avec une personne qui accueille Reddington en le poignardant. 


La liste noire, vendredi 8 mai à 21h sur les ondes de TVA (Finale)

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus