Ciao plastique | Un gros effort pour la planète | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Ciao plastique | Un gros effort pour la planète

Vendredi 1er mai à 20 h, Explora (1er de 3 épisodes)

Les Charuest-Franks: Nina, Glenn, Évelyne et Léo.
Photo : © Explora

Les Charuest-Franks: Nina, Glenn, Évelyne et Léo.

La famille Charuest-Franks s’est lancé le défi de vivre une année complète sans utiliser de plastique. En théorie, cela peut sembler facile, mais quand vient le temps de mettre la règle en application dans la vie quotidienne, les choses se compliquent. Quels sacrifices la famille devra-t-elle faire? 

Préoccupée par le sort de la planète, Évelyne Charuest a décidé de se passer de plastique pendant un an et a convaincu les membres de sa famille de l’imiter. Chacun met donc la main à la pâte pour trouver des solutions de remplacement. Or le plastique est largement utilisé dans tous les domaines. Le bannir durant un an, c’est le bannir au quotidien lorsqu’on fait les emplettes pour les repas, qu’on prépare la rentrée scolaire, qu’on fête les anniversaires ou qu’on part en camping. La série en trois épisodes Ciao plastique nous raconte comment les Charuest-Franks vivent l’expérience.  

Au début du documentaire, on nous résume la petite histoire du plastique. Ce matériau fait partie de nos vies depuis de nombreuses années et on l’utilise presque partout. Des experts dans ce domaine et des spécialistes de la récupération et du recyclage interviennent à divers moments pour apporter un complément d’information.  

Au cabanon! 

Le nombre d’objets en plastique qui s’entassent dans la maison familiale se révèle énorme.

Photo : © Explora

Le nombre d’objets en plastique qui s’entassent dans la maison familiale se révèle énorme.

Évelyne et son conjoint, Glenn, ont donc pris la décision de tenter d’éliminer le plastique de leur vie. La première étape est d’annoncer la nouvelle aux enfants, Léo et Nina. Si les parents s’attendaient à quelques réticences, les jeunes sont plutôt ouverts à l’idée. Cela devient même presque un jeu pour eux de déterminer quels objets de la maison sont entièrement ou partiellement composés de plastique. Ils font le tour de la demeure, et les objets en question sont rangés dans des boîtes remisées dans le nouveau cabanon en métal construit par Glenn. Faire le tour de la cuisine et de la salle de bains est assez facile, mais que feront les enfants une fois rendus dans les chambres, où ils devront se séparer de tous leurs jouets en plastique, blocs et ballons compris? 

De A à Z 

Ce n’est pas facile de trouver des solutions de remplacement au plastique.

Photo : © Explora

Ce n’est pas facile de trouver des solutions de remplacement au plastique.

Dès qu’Évelyne et sa famille se lancent dans leur projet, elles réalisent l’ampleur de la tâche qui les attend. En ouvrant le réfrigérateur, Glenn a même un sentiment de vertige. Le clan a-t-il pris la bonne décision? Que faire de tout ce plastique? Comment conserver les aliments? Il faut rapidement trouver des réponses à ces questions. La famille privilégie les pots en verre, qui s’entassent maintenant dans les armoires et le garde-manger. En allant faire sa première épicerie «sans plastique», Évelyne constate que très peu de choix s’offrent à elle pour nourrir sa famille en évitant les aliments emballés dans du plastique.  

Faire des emplettes est un défi quotidien.

Photo : © Explora

Faire des emplettes est un défi quotidien.

Relever le défi exige non seulement de faire preuve de débrouillardise, mais aussi d’être prêt à payer plus cher certains biens de consommation. Évelyne et Glenn le constatent au moment où ils préparent la rentrée scolaire de Léo. Oui, il est possible de trouver un sac d’école et une boîte à lunch sans plastique, mais il faut y mettre le prix. Éliminer le plastique est-il vraiment la chose à faire? La famille risque de se poser la question à plusieurs reprises. Des experts lui apporteront certaines réponses et, du même coup, nous éclaireront sur les meilleurs choix à faire. 

De plus grands défis 

Si les Charuest-Franks réussissent assez bien à gérer l’épicerie et à se procurer les produits d’hygiène essentiels, s’habiller est un défi plus complexe. Que peut-on se mettre sur le dos quand les fibres synthétiques sont partout? La question devient encore plus préoccupante lorsque la famille part en expédition de camping automnal. Il ne faut pas oublier non plus que la règle s’applique toujours pendant l’hiver et les journées spéciales, comme les anniversaires, Halloween et Noël!

À lire aussi

Et encore plus