L'animateur et artiste Claude Lafortune décède des suites de la COVID-19 | 7 Jours
/magazines/7jours

L'animateur et artiste Claude Lafortune décède des suites de la COVID-19

Image principale de l'article Claude Lafortune est décédé
Photo courtoisie

L’artiste et animateur Claude Lafortune est décédé dimanche matin des suites de la COVID-19.  

C’est son petit-fils, Guillaume Lafortune, qui a confirmé la triste nouvelle sur Facebook. 

«C’était un être lumineux», confirme la comédienne Marie Eykel, qui était aussi l’amie de Claude Lafortune, connu pour son émission pour enfants L’Évangile en papier. 

L’animateur serait décédé après avoir contracté une pneumonie, puis une infection à la bactérie C difficile. C’est donc à l’hôpital qu’il aurait été infecté par la Covid-19, explique Mme Eykel. 

«Le plus triste, c’est qu’on n’a pas pu le voir depuis le 13 mars» en raison du confinement. Il est donc mort seul, laisse-t-elle tomber. 

Jusqu’à l’automne dernier, Claude Lafortune continuait de créer des œuvres en papier et à les publier sur les réseaux sociaux. 

«J’étais convaincue qu’il vivrait jusqu’à 100 ans», dit Mme Eykel. 

Émission marquante 

«Gagner sa vie avec du papier, des ciseaux et de la colle n’allait pas de soi. Des portes fermées, il t’a fallu en enfoncer pour réussir à mettre en valeur tes idées et tes créations. Pourtant, tu as réussi à imposer ton art» a-t-il écrit en référence à L’Évangile en papier. Dans cette émission culte des années 70, Claude Lafortune reproduisait des scènes bibliques avec les marionnettes en papier qu’il concevait. Il n’y a eu qu’une saison, mais les nombreuses rediffusions ont réussi à marquer une génération entière.   

Croyant, Claude Lafortune a toutefois expliqué par la suite que L'Évangile en papier n’avait pas une vocation religieuse dans son esprit. C’était plutôt la transmission des valeurs humanistes qui l’animait en racontant la vie de Jésus aux enfants, disait-il.   

Diplômé de l’École des beaux-arts, le sculpteur de formation a aussi animé l’émission jeunesse Parcelles de soleil de la fin des années 80 au début des années 2000.   

Avant même de passer devant la caméra, Claude Lafortune avait participé à la création des décors de plusieurs émissions mythiques pour enfants, comme La Souris verte, La Ribouldingue, ou encore Sol et Gobelet.   

Même après avoir dépassé la barre des 80 ans, Claude Lafortune aura continué de créer jusqu’à la toute fin.   

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnalités publiques ont tenu à lui rendre un dernier hommage, notamment la ministre de la Culture, Nathalie Roy.   

«Je suis peinée d’apprendre le décès de Claude Lafortune, qui nous a entre autres donné L’Évangile en papier. Mes condoléances à sa famille et à ses proches», a-t-elle écrit sur son compte Twitter. 

- Avec l'Agence QMI

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus