Les plans professionnels de Maripier Morin perturbés | 7 Jours
/magazines/7jours

Les plans professionnels de Maripier Morin perturbés

Image principale de l'article Les plans de Maripier Morin perturbés
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Début mars, alors qu’elle s’apprêtait à entamer un blitz de travail de quatre mois, Maripier Morin se sentait comme «une athlète olympique juste avant une course». Mais en l’espace de quelques jours, tous ses projets sont tombés à l’eau. 

• À lire aussi: «Ça va bien aller»: Maripier Morin revient sur un épisode difficile concernant ses parents

À 24 heures d’intervalle, elle apprenait le report des deux séries dont elle devait tourner la suite: La faille et Mais pourquoi?. Quant au Gala Artis, qu’elle devait piloter avec Jean-Philippe Dion, TVA confirmait son annulation. 

En entrevue, l’animatrice avoue avoir versé une larme durant cette période de chamboulements, mais contrairement à ce qu’on pourrait imaginer d’une fille constamment en mouvement, elle n’a pas sombré.  

«Je suis très bien au neutre, insiste-t-elle au téléphone. Me lever passé midi, faire des casse-têtes, boire, jouer aux jeux vidéo... J’ai fait ça pendant deux semaines. Je suis très adolescente quand on met les breaks.» 

Bien qu’elle aime sa nouvelle routine, Maripier Morin n’a pas hésité à plonger tête première quand Jean-Philippe Pariseau l’a contactée pour concocter trois épisodes spéciaux de Mais pourquoi?. Le réalisateur désirait explorer les enjeux du confinement dans leur série documentaire sur Z. 

«C’est lui qui m’a appelée, relate Maripier Morin. C’est lui qui m’a dit qu’il fallait qu’on fasse quelque chose. J’étais en train de devenir une ermite. J’avais besoin d’un projet stimulant.» 

Vérité 

Les thèmes des épisodes spéciaux de Mais pourquoi ? se sont «imposés d’eux-mêmes», explique Maripier Morin. Le premier, qui sera diffusé mercredi soir, traitera du besoin d’exister sur Twitter, Facebook, Instagram et YouTube en cette ère de confinement. «On l’a vu tout de suite. Tout le monde s’est mis à faire des live. Mais c’était motivé par quoi?» s’interroge l’animatrice. 

Le second épisode abordera la question des relations familiales, amoureuses et sexuelles au temps du coronavirus. Le troisième parlera d’anxiété. 

Elle mène chaque entrevue à partir de chez elle.

Photo courtoisie

Elle mène chaque entrevue à partir de chez elle.

• À lire aussi: Les 10 plus beaux looks de tapis rouge de Maripier Morin

«Je mène mes entrevues par Skype, indique Maripier Morin. J’ai de bons invités. Je sens beaucoup, beaucoup de transparence dans leurs propos. Dans ma carrière, je n’ai pas souvent fait des entrevues où j’avais accès à autant de vérité. Je trouve ça beau.» 

Le retour 

Comme tout le monde, Maripier Morin ignore quand redémarrera la machine. Elle s’attend toutefois à devoir donner un grand coup puisque les enregistrements des nouvelles émissions de Studio G, son rendez-vous hebdomadaire à TVA, s’ajouteront à ceux de Mais pourquoi ? et La faille au retour. 

«Si tout arrive en même temps, j’aurai au moins eu beaucoup de temps pour recharger mes batteries. Mais si je suis 100 % honnête, ça m’angoisse une p’tite affaire.» 


► Z présente Mais pourquoi ? en confinement dès mercredi à 21 h.  

 

«J’ai une régie dans ma chambre d’ami !» 

La production des trois émissions spéciales de Mais pourquoi ? en confinement s’est avérée un défi technique de taille. En grande partie parce qu’il fallait que Maripier Morin transforme elle-même son condo en studio d’enregistrement. 

«J’ai maintenant une régie dans ma chambre d’ami!» s’exclame-t-elle. 

À distance 

L’animatrice déplace elle-même les quatre caméras.

Photo courtoisie

L’animatrice déplace elle-même les quatre caméras.

Maripier Morin n’en croyait pas ses yeux quand elle a reçu – par livraison – les 14 caisses d’équipement, lesquelles avaient été mises en quarantaine pendant trois jours pour éviter tout risque de propagation du coronavirus, nous explique le réalisateur Jean-Philippe Pariseau. Dirigée par trois techniciens à distance, l’animatrice a mis 10 heures pour monter le matériel nécessaire, qui comprend une console de son, quatre caméras et beaucoup de filage. 

« Ce sont les personnes les plus gentilles et compétentes de l’histoire. J’ai senti leur appui à 200 000 %. Ils ont été patients avec moi. Parce que d’habitude, la seule idée de brancher mon fer plat me fait saigner du nez ! Et avec leur aide, j’ai branché une régie au complet et tout a bien été. » 

Malgré un échéancier serré au possible, les choses se passent bien. Le montage des deuxième et troisième épisodes bat son plein. 

• À lire aussi: Maripier Morin annonce des épisodes spéciaux de «Mais Pourquoi?»

« C’est fou de voir le monde triper autant, déclare Jean-Philippe Pariseau. Le travail, ça change les idées. C’est bénéfique présentement. » 

Rien à envier 

Côté technique, Mais pourquoi ? n’aura rien à envier aux grands talk-shows américains diffusés présentement, assure Maripier Morin. 

« Je regarde aux États-Unis... Je vois Ellen Degeneres qui fait son show... avec un son de marde ! Quand je l’écoute, j’en reviens pas ! J’peux pas croire qu’elle n’est pas capable d’avoir une meilleure qualité sonore ! Et tous ceux qui animent leur show dans un bureau aussi grand qu’un garde-robe pour pas qu’on voie qu’ils ont des maisons de multimillionnaires. Est-ce qu’on peut avoir un petit peu de transparence, s’il vous plaît ? » 

« Le concept de départ de Mais pourquoi ?, c’était de faire des expériences qui allaient me déstabiliser, rappelle Maripier Morin. Ça serait difficile de m’en faire vivre une plus extrême que celle que je vis actuellement. Je fais une émission de télé d’une manière que je n’aurais jamais crue possible. Tout est nouveau ! »

Pour découvrir le premier extrait de l'émission Mais Pourquoi? diffusée le 22 avril, 21 h, à Z télé, c'est par ici ici!

À VOIR AUSSI: LES 10 PLUS BEAUX LOOKS DE GALAS DE MARILOUP WOLFE

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus