5 personnages télé que vous avez adoré détester | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

5 personnages télé que vous avez adoré détester

Les personnages de méchants apportent beaucoup aux intrigues de nos séries. Sur la page Facebook du TV Hebdo, nous vous avons demandé lequel vous avez préféré détester. Voici un top 5 de vos réponses.   

• À lire aussi: «District 31»: Luc Dionne annonce que les épisodes manquants de la quatrième saison dureront une heure 

1. David Lelièvre, L’Échappée   

  

Photo : Eric Myre / TVA


Le tueur et violeur de L’Échappée n’était pas un méchant ordinaire, mais plutôt un psychopathe sans aucune empathie pour ses victimes. Patrick Hivon a relevé tout un défi en interprétant ce personnage inexcusable!   


Samuelle Guimond, sur Facebook, a commenté: «David Lelièvre, certainement! C’était un personnage complexe, un vrai psychopathe... qui nous donnait quand même toujours hâte de connaître la suite de son plan! Un gros bravo à Patrick Hivon pour ces quatre saisons.»   

2. Nancy Riopelle, District 31   

  

Karl Jessy

  

Aucun mordu de District 31 ne peut rester insensible à Nancy Riopelle. La mère éplorée, incarnée avec brio par Geneviève Schmidt, a suscité autant de compassion que d’incompréhension et de mépris. Luc Dionne a fait d’elle un personnage fort complexe.   

Marie-Chantal Gregoire a écrit sur Facebook: «Nancy Riopelle bat tous les records. Il faut avoir beaucoup de chagrin pour haïr Bruno, d’autant plus qu’elle ventile très mal sa peine. Si elle avait demandé de l’aide, elle n’en serait peut-être pas rendue à vouloir détruire Bruno et sa famille.»    

3. Véronique Douville, L’heure bleue   

 

Photo : Eric Myre / TVA

 

Le bonheur de retrouver Pascale Bussières au petit écran dans L’heure bleue n’a eu d’égal que la haine que son personnage de Véronique a suscitée. Cette mère indigne fait souffrir tous ceux qu’elle côtoie.  

«C’est dur de choisir, mais mon premier choix va à Véronique de L’heure bleue, parce que c’est cruel de se rapprocher de son fils et de faire plein de projets avec lui pour le laisser tomber à la dernière minute. Je n’appelle pas ça une mère, mais seulement une génitrice.» a commenté Diane Chapdelaine sur notre page. 

4. Carlo Stevenson, Fugueuse et Fugueuse la suite   

 

Photo : Bertrand Calmeau / TVA

 • À lire aussi: «Jean-Sébastien m’inspire», -Vincent-Guillaume Otis 

Malheureusement, des gens aussi tordus que Carlo Stevenson règnent dans le milieu de l’exploitation sexuelle. L’auteure des deux séries, Michelle Allen, a bien fait d’écrire ce rôle à Iannicko N’Doua-Légaré afin de dénoncer ces criminels.  

Mathieu Fortier a commenté: «Carlo dans Fugueuse, un personnage hyper bien joué, un manipulateur de première qui est prêt à mettre en danger des innocents pour arriver à ses fins.»  

5. Yanick Dubeau, District 31   

 

Photo : KARL JESSY / Radio-Cana

  

Patrice Godin ne savait pas dans quoi il s’embarquait lorsqu’il a accepté le rôle de Yanick Dubeau dans District 31. Mais même si Luc Dionne lui a caché certains côtés sombres de son personnage, le comédien s’est révélé brillant dans la peau d’un des méchants les plus marquants de notre télévision.  

«Yanick Dubeau, tout simplement. J’ai aimé le détester. Ce personnage de psychopathe me donne encore des frissons. Je n’avais jamais vu mon comédien préféré dans un rôle de méchant, et j’en ai eu pour mon argent.» a affirmé Louise Vincent sur notre page  

À VOIR AUSSI: 20 FOIS OU LES COMÉDIENS NOUS ONT AMENÉS DANS LES COULISSES DE L'ÉMISSION 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus