Mariloup Wolfe explique pourquoi elle préfère être plus discrète sur sa vie privée | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Mariloup Wolfe explique pourquoi elle préfère être plus discrète sur sa vie privée

Mariloup Wolfe évolue depuis plusieurs années dans l'oeil du public québécois. Lors de son passage, dimanche soir, à La vraie nature, aux côtés de Boucar Diouf et Sébastien Benoît, la comédienne s'est confiée, entre autres, sur l'image qu'elle projette et son désir d'être plus discrète quant à sa vie personnelle.

  

Capture d'écran



• À lire aussi: Mariloup Wolfe réalisera un nouveau long métrage

• À lire aussi: Mariloup Wolfe rappelle l'importance de supporter le cinéma québécois

Sa crinière blonde, ses yeux pétillants, mais aussi son rôle dans Ramdam, une série jeunesse, ont fait en sorte que Mariloup Wolfe se retrouve avec une image de fille «bubbly». Or, en entrevue avec Jean-Philippe Dion, la comédienne et réalisatrice souligne que ce n'est pas «vraiment elle». Elle est toutefois confortable qu'elle joue ce rôle-là, qu'elle qualifie de personnage, car elle sent que c'est ce qu'on a demandé d'elle.

«Ce n'est pas un choix. Dans le sens que j'aimerais mieux faire des entrevues de fond en tout temps, mais c'est pas ça qu'on me demande», a-t-elle soutenu, sous le regard attentif de ses compagnons pour le week-end.

  

Capture d'écran



Elle se rappelle de la période de promotion qui entourait son film Jouliks, paru à la fin de 2019, où son attaché de presse a voulu présenter «l'autre côté» de Mariloup Wolfe, et qu'elle soit positionnée comme étant une réalisatrice, une cinéaste, une femme de tête, plutôt que simplement une actrice «bubbly».

«On peut être tout ce qu'on est en étant nous-mêmes», a simplement résumé Mariloup Wolfe.

• À lire aussi: Touchant, Denis Coderre se confie sur les idées noires qui ont suivi sa défaite électorale

• À lire aussi: Ginette Reno raconte avec franchise comment une de ses chansons lui a sauvé la vie

  

Capture d'écran



Jean-Philippe Dion a aussi brièvement abordé la rupture de Mariloup Wolfe avec Guillaume Lemay-Thivierge, qui a été son conjoint pendant 14 ans. Sans surprise, la femme de 42 ans confie qu'elle a trouvé très difficile d'avoir vécu sa séparation à la vue de tous.

«D'être dans le spotlight, dans des moments plus difficiles de ta vie, c'est assez difficile quand même. Je comprends, y'a eu même des débats sur ''t'en donnes dans tes moments de gloire et de bonheur, pourquoi t'en donnerais pas dans tes moments [tristes]?''. Ouin, mais je suis en petite boule pis je pleure ma vie, j'ai-tu vraiment envie, toute cernée, d'aller m'afficher [...]?», a-t-elle expliqué.

Elle mentionne qu'au fil du temps, il y a une carapace qui se crée, et qu'elle se fait depuis un peu moins généreuse sur ce qu'elle partage.

«Je suis pas prête à gagner des likes, gagner des followers au détriment de mettre ma vie privée publique», a-t-elle simplement laissé tomber, en terminant.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus