L'idole | Kim Rusk | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

L'idole | Kim Rusk

«Marie-Claude Barrette se donne sans compter»

Image principale de l'article Kim Rusk rend hommage à Marie-Claude Barrette
Photo : Julien Faugere / TVA Pu

Kim Rusk, qui a eu la chance de travailler avec Marie-Claude Barrette, a pu constater que l’animatrice de Deux filles le matin possède de grandes qualités humaines. C’est donc à celle auprès de qui elle a commencé sa carrière que Kim a souhaité rendre hommage.  

Photo : Julien Faugere

Révélée au grand public par la téléréalité Le loft, en 2006, Kim Rusk est revenue au petit écran quelques années plus tard en travaillant comme chroniqueuse à Deux filles le matin. «J’ai commencé ma carrière avec Marie-Claude Barrette. Je me rappelle encore le coup de foudre professionnel que j’ai eu pour elle! Isabelle Racicot était à l’animation; Dominique Bertrand, Marie-Claude et moi, nous nous succédions à ses côtés à titre de coanimatrices. Je n’étais donc pas sur le plateau en même temps que Marie-Claude, mais nous assistions toujours aux réunions. Quelle personnalité! C’est une femme que j’ai toujours aimée et que j’ai toujours trouvée généreuse. Elle a une manière unique d’écouter les gens», souligne Kim.    

Avec Isabelle Racicot en 2011.

Photo : Martine Doucet

Avec Isabelle Racicot en 2011.

Une grande sensibilité   

Kim est toujours heureuse de retourner sur le plateau de Deux filles le matin, où elle est souvent invitée. «Chaque fois que j’y vais, je remarque que Marie-Claude se donne sans compter. Elle est comme notre psy: elle nous écoute, elle sait quoi dire, elle est pertinente. Elle est terriblement intelligente et elle connaît tout! Elle a aussi une grande sensibilité et une grande humanité, des qualités qui la rendent très efficace dans son travail. De plus, quel que soit le sujet, elle n’a pas peur de dire les choses. J’admire sa grande authenticité et son intégrité. Elle est respectueuse, elle a de l’audace, elle défend ses idées et, quand vient l’heure de négocier, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds.»    

«Travailler avec elle m’a beaucoup inspirée, non seulement sur le plan professionnel, mais aussi dans la vie. Nous nous ressemblons beaucoup par notre détermination. Elle est plus âgée que moi, mais nous sommes comme des sœurs cosmiques», poursuit Kim.   

Il faut admettre que Marie-Claude Barrette a inspiré bien des gens, pour de nombreuses raisons. Elle a commencé sa carrière au petit écran tardivement et a su se tailler une place dans le cœur des téléspectateurs. Pour Kim, Marie-Claude reste dans une classe à part. «Elle est quand même devenue animatrice de Deux filles le matin! Il ne faut pas oublier d’où elle vient: elle était “la femme de Mario Dumont” à l’époque où il faisait carrière en politique.»    

Du côté des documentaires  

Elle a été à la barre de la série documentaire Où es-tu?, diffusée à MOI ET CIE.

Photo : © MOI ET CIE

Elle a été à la barre de la série documentaire Où es-tu?, diffusée à MOI ET CIE.

Ces dernières années, Marie-Claude Barrette a apprivoisé une nouvelle forme de communication en animant des séries documentaires. En 2015, elle s’est fait remarquer à la barre de Virages, dans laquelle elle interviewait des personnalités sur des tournants de leur vie. En 2016, elle a rencontré Céline Dion pour réaliser une entrevue mémorable intitulée Céline maintenant. Par ailleurs, dans Où es-tu?, l’empathique intervieweuse est allée à la rencontre de familles dont un proche a disparu et qui espèrent encore son retour.   

«J’ai vu ses documentaires. En les regardant, on constate que c’est une femme vraie et pure. Je sais qu’elle peut sembler dure, parfois — moi aussi je le suis; c’est dans notre ADN. Mais elle n’a pas volé sa place... Je n’ai pas eu la chance de lui dire combien je l’aime, mais je pense qu’elle le sait. Nous avons eu l’occasion de dîner ensemble à quelques reprises. Nous n’arrêtons pas de nous dire qu’il faudrait remettre ça, mais le temps nous manque», conclut Kim.

À lire aussi

Et encore plus