La recrue | Le prix de l’expérience | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

La recrue | Le prix de l’expérience

Mercredi le 1er avril à 20 h, TVA (Début de la saison 2)

John Nolan (Nathan Fillion) est ébranlé par une intervention musclée.
Photo : TVA

John Nolan (Nathan Fillion) est ébranlé par une intervention musclée.

De faux policiers multiplient les crimes sans que les véritables agents parviennent à leur mettre la main au collet. On peut se demander si John Nolan, secoué par de récents événements, aura le réflexe d’appuyer sur la détente quand le moment sera venu d’utiliser de nouveau son arme pour protéger les innocents. 

À la suite d’une attaque bioterroriste à la fin de la précédente saison, nous avons craint le pire pour les habitants de Los Angeles. C’est sur une note tout aussi palpitante que nous retrouvons Nolan alors qu’il se dirige vers le centre hospitalier, où il doit intervenir lors d’une fusillade. Après avoir logé une balle dans la poitrine de la tireuse à la mitraillette, Nolan risque de subir les impacts de cet événement, puisqu’il n’est toujours pas blindé contre les tragédies inhérentes à son nouveau métier. 

Le poids des actions 

Deux semaines plus tard, la routine semble avoir repris son cours pour John que nous retrouvons, massue à la main, en pleine rénovation de sa demeure. Certaines questions demeurent cependant en suspens, en particulier concernant la décision de Jessica d’ouvrir le feu sur un présumé terroriste qui ne semblait pourtant pas poser de menace immédiate au moment d’être abattu.  

Si Jessica semble avoir laissé ce chapitre derrière elle, John continue de s’interroger sur ce dénouement qui aurait pu être évité. Plus important encore, il est perturbé par le fait que l’incident semble avoir laissé peu de traces sur sa partenaire. Alors qu’il entame sa seconde vie, Nolan aurait-il peur de devenir aussi insensible que ses collègues plus expérimentés?  

Faux flics, vrais crimes 

Lancé à la poursuite d’un groupe de voleurs avec Nolan, le sergent Grey (Richard T. Jones) voit sa cible lui glisser entre les doigts.

Photo : TVA

Lancé à la poursuite d’un groupe de voleurs avec Nolan, le sergent Grey (Richard T. Jones) voit sa cible lui glisser entre les doigts.

Au cours d’une patrouille en compagnie du sergent Grey, Nolan intercepte ensuite trois hommes qui sont en train de subtiliser des uniformes de policiers, mais les suspects s’échappent avant que les deux agents arrivent à leur mettre la main au collet. Lorsqu’ils parviennent à retrouver les motos utilisées par les bandits, les policiers constatent que les trois bécanes sont la proie des flammes — tout comme le cadavre du seul voleur que Wade et John étaient en mesure d’identifier.   

Le hasard met les cibles du sergent Grey et de Nolan sur le chemin de Chen et de West (Melissa O’Neil et Titus Makin Jr.).

Photo : TVA

Le hasard met les cibles du sergent Grey et de Nolan sur le chemin de Chen et de West (Melissa O’Neil et Titus Makin Jr.).

Il semble que les uniformes volés ont rapidement été utilisés, puisque Chen surprend un homme déguisé en policier tandis que ce dernier tente de voler des radios dans un véhicule de patrouille. Une fois de plus, le suspect prend la fuite. 

Prise d’otage 

Les malfrats ne comptent pas en rester là, puisque les membres du clan comptent s’emparer d’une camionnette contenant des preuves utilisées lors d’anciens procès. Alors que Jessica et Nolan ont une discussion sur le malaise qui semble s’être installé entre eux depuis la veille, ils sont appelés sur les lieux d’un enlèvement. La victime, une employée du palais de justice, est détenue par un des faux policiers, qui tente de lui soutirer certains codes d’accès.  

Comme le laisse croire la dépouille abandonnée avec les motos, le groupe criminel qui mène toute cette affaire semble organisé, sans pitié et déterminé à ne pas laisser de témoin gênant. La vie d’une innocente est donc en danger, et il semble que Nolan soit le seul qui puisse la sauver. 

Pendant ce temps... 

West semble avoir beaucoup de mal à accepter les critiques...

Photo : TVA

West semble avoir beaucoup de mal à accepter les critiques...

Angela et Wesley sont désormais colocataires, mais Wesley a de la difficulté à accepter le côté bordélique de son amoureuse. Après avoir abordé la question avec elle, l’avocat découvre qu’il s’agit d’un sujet plus délicat qu’il l’avait cru. Quant à Chen, elle doit subir le traitement de Bradford, qui continue de lui enseigner à la dure les rudiments du métier. L’ego de West en prend un coup lorsqu’il reçoit une évaluation bien en deçà des attentes.

À lire aussi

Et encore plus