La liste noire | Une œuvre macabre | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

La liste noire | Une œuvre macabre

Vendredi le 3 avril à 21 h, TVA

Red (James Spader) a décidé de pardonner la trahison d’Elizabeth (Megan Boone), mais pas celle de Dembe (Hisham Tawfiq)...
Photo : TVA

Red (James Spader) a décidé de pardonner la trahison d’Elizabeth (Megan Boone), mais pas celle de Dembe (Hisham Tawfiq)...

Pour une rare fois, Reddington soumet à Elizabeth un dossier qui n’est pas lié à sa liste noire. Il concerne un homme accusé à tort de plusieurs meurtres, selon l’animatrice d’un populaire balado. Pendant que le FBI enquête, Red réfléchit à ce qu’il va faire de Dembe, qui a trahi sa confiance.

Le nouveau cas auquel s’intéresse Red a de quoi surprendre le Dr Maguire (David Berman).

Photo : TVA

Le nouveau cas auquel s’intéresse Red a de quoi surprendre le Dr Maguire (David Berman).

Les premières minutes de l’épisode se déroulent sur le campus de l’Université Brockton. Une jeune femme qui a l’impression d’être suivie se précipite chez elle en courant. Alors qu’elle se croit en sécurité dans sa chambre, elle est attaquée par-derrière, et son corps gelé est ensuite trouvé par un joggeur. 

Le lendemain de la découverte du cadavre, Elizabeth se présente à l’appartement de Reddington pour lui avouer que c’est Jennifer et elle qui l’ont livré à la police. Elle a décidé de lui dire la vérité pour qu’il n’élimine pas Max Ruddiger, comme il l’a fait avec tous ses associés susceptibles de l’avoir dénoncé. Après avoir écouté sa confession, Red admet qu’il a compris que c’était elle dès qu’il a su qu’elle cherchait l’infirmière du Dr Hans Koehler, mais qu’au lieu de la confronter, il s’était convaincu que jamais elle ne le trahirait. Même s’il lui en veut, il est encore plus en colère contre Dembe, qui a gardé pour lui le secret d’Elizabeth. Reddington ne sait pas s’il pourra refaire confiance à Elizabeth, mais il n’a pas l’intention de s’en prendre à elle. En revanche, Dembe peut s’attendre au pire. 

Le parfait coupable

La situation n’empêche pas Reddington de soumettre une nouvelle affaire à l’agente du FBI. Le cas l’intéresse parce qu’il écoute, comme plusieurs millions de personnes, le balado de Kimberly Owens intitulé Dégèle. Ses chroniques portent sur Tobias Carlyle, emprisonné six ans plus tôt pour les meurtres de trois femmes sur le campus de l’Université Brockton. D’après Kimberly Owens, Carlyle a été accusé à tort. Sa thèse semble se confirmer à la suite d’un quatrième homicide, qui a lieu alors que Carlyle est en prison afin de subir un deuxième procès. Par contre, Red pense qu’il pourrait avoir engagé un assassin pour essayer de convaincre le jury de son innocence. 

Aram (Amir Arison) et Red soupçonnent des coupables différents, mais qui a raison?

Photo : TVA

Aram (Amir Arison) et Red soupçonnent des coupables différents, mais qui a raison?

Harold, Elizabeth, Donald et Aram reprennent l’enquête depuis le début et découvrent que Carlyle connaissait les trois victimes. Aram, qui est lui-même un grand fan du balado Dégèle, est surpris par la théorie de Red concernant le tueur à gages. Pour sa part, il croit plutôt que le coupable est Adrian McCaffrey, un professeur de littérature à Brockton qui a enseigné aux trois victimes en plus d’avoir été accusé de harcèlement sexuel par l’une d’elles.

En quête de preuves

Elizabeth et Donald rencontrent le légiste qui a autopsié la quatrième victime et apprennent que le mode opératoire est identique à celui de 2013. Ils rencontrent ensuite Carlyle et son avocat, lequel signale aux agents du FBI qu’une cinquième femme, Jenny Marciniak, a disparu depuis 12 heures et que son client a un alibi en béton. De son côté, Aram rend visite au professeur McCaffrey, qui affirme n’avoir jamais couché avec une étudiante. Il mentionne également que la preuve de son innocence se trouve dans son jugement de divorce. 

Curieux, Aram se procure une copie du document qui révèle que McCaffrey possède une maison dans un lieu isolé. Quand Donald et Elizabeth l’inspectent, ils découvrent Jenny Marciniak enfermée dans un congélateur. Carlyle est alors libéré et le professeur est arrêté par le FBI, mais les agents doivent encore démontrer qu’ils tiennent le vrai coupable.

Le fantôme du passé

Donald (Diego Klattenhoff) hésite à informer Elizabeth de son enquête sur Katarina.

Photo : TVA

Donald (Diego Klattenhoff) hésite à informer Elizabeth de son enquête sur Katarina.

Malgré ce qu’il a dit à Elizabeth, Donald a continué son enquête sur Katarina Rostova. Par l’entremise de Ted King, le deuxième mari de la mère de Katarina, il a obtenu l’adresse d’une boîte postale. Pour identifier son propriétaire, il remet à Aram un sac rempli de pièces de monnaie provenant d’une machine distributrice. En scrutant les images de sécurité du comptoir postal, il a vu l’homme l’utiliser et il explique à Aram qu’il cherche une personne ayant laissé ses empreintes sur l’une des pièces pour résoudre une vieille affaire. En attendant le résultat des analyses, Aram se demande s’il ne devrait pas tout dire à Elizabeth avant qu’elle n’apprenne la vérité autrement.

À lire aussi

Et encore plus