L’album du renouveau pour Luce Dufault | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

L’album du renouveau pour Luce Dufault

Image principale de l'article L’album du renouveau pour Luce Dufault
Photo : Valérie Blum, Échos Vedettes

Sept ans après Du temps pour moi, Luce Dufault vient de lancer son neuvième album, Dire combien je t’aime. Un effort que la chanteuse doit beaucoup à une nouvelle maison de disques et à son ami Richard Séguin, qui l’a encouragée à composer sa première musique.

Durant les sept dernières années, Luce Dufault n’a pas arrêté. Il y a eu la tournée Du temps pour moi, qui s’est étirée en d’autres versions, dont un spectacle de ses grands succès, puis la tournée Entre vous et nous, avec Marie Michèle Desrosiers, Martine St-Clair et Marie-Élaine Thibert, qui a débuté en février 2018 et a pris fin en avril 2019. Bien avant cette tournée, à la fin de 2015, elle avait commencé à songer à un nouvel album. «Mon chum (et gérant Jean-Marie Zucchini) et moi, on s’autoproduit depuis le deuxième album (Les Disques Lunou). Comme on est une petite compagnie et que je suis une artiste reconnue, on n’a pas droit aux subventions. Alors, à un moment donné, avec ce qu’est devenue l’industrie du disque, je commençais à trouver ça lourd de rentrer en studio et de me dire: “Ça va être une carte de visite qui va me coûter cher.” Je me disais que ce n’était peut-être pas le temps de faire un album parce que j’avais l’impression que ce n’était jamais assez bon pour justifier les frais de production.»

Une première grâce à Richard Séguin

Durant l’aventure Entre vous et nous, Martin Leclerc, qui produisait le spectacle et avec qui elle avait déjà travaillé, lui a proposé d’enregistrer un disque et de produire sa tournée de spectacles, qui débutera en septembre. Une offre qu’elle n’a pas pu refuser. Il en a résulté l’album Dire combien je t’aime, qui comprend 14 pièces originales de plusieurs collaborateurs, dont Daniel Bélanger, Daniel Lavoie, le poète et romancier David Goudreault ainsi que Richard Séguin. C’est grâce à ce dernier qu’elle a composé sa première musique, La chanson de Cohen, sur des paroles de Marc Chabot, en hommage à l’artiste décédé en novembre 2016. «Richard m’a beaucoup encouragée à faire ça. Je doutais de moi. Je me disais: “Pourquoi j’irais proposer quelque chose quand je suis entourée d’auteurs-compositeurs?” Je ne me sentais pas à ma place et pas à la hauteur. Je n’avais jamais composé et je m’amourachais toujours de ce qu’on me donnait.» Après plus d’un an à l’encourager à faire la musique, Richard Séguin a finalement réussi à la convaincre.

À la fin de la pièce La chanson de Cohen, on peut notamment entendre la voix de sa fille, Lunou, âgée de 24 ans. Ce n’est pas la première fois qu’elle chante sur un des albums de sa mère. Elle a fait des chœurs sur Du temps pour moi. Elle termine cette année ses études en théâtre musical au Collège Lionel-Groulx. «Elle étudie dans quelque chose qu’elle aime profondément et elle travaille fort. L’avenir lui appartient», raconte Luce Dufault. Son fils, Mika, 19 ans, est au cégep, mais pas dans les arts.

25 ans de mariage

L’année 2020 marque ses 30 ans d’amour avec son mari et gérant, Jean-Marie Zucchini, et leurs noces d’argent qu’ils célébre-ront en juillet. «Quand on me demande c’est quoi notre secret pour toutes ces années, je réponds que je ne le sais pas. On doit juste être faits pour vivre ensemble. C’est sûr qu’il y a le respect, l’amour et le fait qu’on ne tient rien pour acquis. Ce n’est pas vrai que c’est toujours un long fleuve tranquille, mais il faut apprendre à mettre de l’eau dans son vin et avoir du plaisir à le boire aussi! On a également toujours des projets communs parce qu’on travaille ensemble. Quand on dit qu’on est toujours en-semble, il faut voir ça comme un plus plutôt que comme quelque chose de négatif. Toutefois, quand il va à la chasse et à la pêche,  je le laisse aller!» dit-elle en riant.

La chanteuse, qui participe à la tournée Women de Brigitte Boisjoli, partira un mois en Corse cet été pour voir sa belle-famille. «Ça fait 30 ans que j’y vais, et les enfants capotent tout le temps quand ils viennent avec nous. Je ne sais pas si Lunou pourra nous accompagner cette année, mais elle l’a toujours fait jusqu’à maintenant. Mon beau-frère vient aussi avec ses enfants.» 

Photo : Gracieuseté

  • Sur l’album Dire combien je t’aime, on retrouve plusieurs collaborateurs, dont Daniel Bélanger, Daniel Lavoie, David Goudreault et Richard Séguin.

À lire aussi

Et encore plus