Ève Landry revient sur ses débuts dans «Unité 9» | 7 Jours
/magazines/7jours

Ève Landry revient sur ses débuts dans «Unité 9»

À l'émission La vraie nature, les invités sont souvent conviés à parler de leur enfance, de leur parcours et de leurs débuts. Lors de l'épisode du 15 mars, Ève Landry, qui était accompagnée de Julien Lacroix et la ministre Marguerite Blais, s'est confiée à propos de ses débuts dans une série qui a marqué les Québécois, mais qui a également marqué sa carrière: Unité 9.

• À lire aussi: Ginette Reno raconte avec franchise comment une de ses chansons lui a sauvé la vie

• À lire aussi: Émotive, Geneviève Jodoin revient sur un moment difficile de sa carrière

 

Capture d'écran


Lorsque questionnée par Jean-Philippe Dion sur sa réaction lorsqu'elle a reçu cet appel qui a changé le cours de sa carrière, lui offrant un rôle dans cette nouvelle série mettant en vedette de grosses pointures, Ève Landry est catégorique: c'était comme gagner le jackpot.

Elle se souvient du moment en particulier où elle a vraiment réalisé ce qui était en train de lui arriver, et qu'elle a réellement saisi l'ampleur de la chose. Elle avoue que c'est lors de l'essayage des costumes qu'elle «a pogné quelque chose» et qu'elle a commencé à être nerveuse.

«Je voyais tous les costumes: Guylaine Tremblay, Suzanne Clément, Céline Bonnier, Micheline Lanctôt, Ève Landry, Catherine Proulx-Lemay...», s'est-elle remémorée.

Elle continue: «J'avais pas le p'tit rôle vulnérable qui se fait piler dessus. J'étais celle qui leur pilait dessus. Ça me prenait un front de boeuf.»

• À lire aussi: Mélissa Bédard revient sur son passage marquant à «La vraie nature»

 

Capture d'écran



Le personnage de Jeanne Biron, incarnée par Ève Landry pendant sept saisons, a connu une belle évolution tout au long de la série, et s'est taillé une place dans le coeur des téléspectateurs québécois. D'ailleurs, Jean-Philippe Dion fait remarquer à la comédienne que pour la dernière année, son visage est à côté de celui de Guylaine Tremblay sur l'affiche.

L'animateur lui a ensuite fait visionner la finale de la série, où on voit son personnage quitter la prison de Lietteville, sous les encouragements de ses co-détenues. Ève Landry a paru très émue de revoir ces belles images.
 

Ne manquez pas La vraie nature, tous les dimanches, à TVA
 

À VOIR AUSSI: VOICI COMMENT LES VEDETTES QUÉBÉCOISES RÉAGISSENT AU CORONAVIRUS 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus