Antoine Desrochers: un gars zen et amoureux | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Antoine Desrochers: un gars zen et amoureux

Image principale de l'article Un gars zen et amoureux
Photo : Eric Myre, TVA Publications

Croisé récemment, Antoine Desrochers nous a parlé de son sanctuaire familial, qui se nomme Alma Tierra et qui est consacré à la réalisation de soi, à l’éveil de la conscience et à l’écologie. «Ça fait deux ans que mon oncle et moi on travaille là-dessus activement. Jusqu’à maintenant, ça va super bien. On rencontre énormément de défis, mais je crois que c’est le lot de toutes les entreprises à leurs débuts. C’est un projet qui me tient énormément à cœur et qui est lié à mon désir de contribuer à aider la planète.» Le comédien explique que le sanctuaire qui offre des retraites et des formations a ouvert l’an passé à Ripon, en Outaouais, et qu’il a dû fermer à cause de la municipalité. Il affirme qu’il rouvrira en mai, même si la mairie n’est pas d’accord. 

Côté cœur, le jeune homme file le parfait bonheur avec sa copine, Sabrina Bégin-Tejeda, avec qui il jouera à nouveau dans la série pour ados L’Académie, dont la troisième saison sera diffusée dès le 9 avril sur Club illico. Ses yeux brillent quand il parle d’elle. «Ça va vraiment bien. Je suis super amoureux», nous confie-t-il. Antoine est également très fier d’avoir participé au film Flashwood, le premier long métrage de son ami Jean-Carl Boucher, qui sortira en salle le 27 mars. «Le tournage a duré sept ans. J’avais 14 ou 15 ans au début. Personne n’a jamais voulu lâcher durant tout ce temps.» 

À lire aussi

Et encore plus