Stéphane Crête: un projet solo dans la nature | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Stéphane Crête: un projet solo dans la nature

Image principale de l'article Un projet solo dans la nature
Photo : Patrick Séguin, TVA Publications

Stéphane Crête, que l’on verra jouer cette année dans la nouveauté Rue King, la première sitcom sur Club illico, s’intéresse à divers médiums artistiques.

Du coup, il présentera l’automne prochain une installation vidéo à la Cinémathèque québécoise. «Ce projet, fait de vidéos dans la nature, s’appelle Jamais seul. J’ai beaucoup marché dans la nature dans les dernières années. J’aime ça. J’aime le silence qu’il y a. Je trouvais que c’était un bel espace pour la contemplation. C’est un film contemplatif, méditatif, où on voit de grands paysages, et dans lequel un humain traverse ces espaces.» Les tournages se sont déroulés à divers endroits. «En Amérique latine, en Europe, dans les parcs nationaux aux États-Unis. C’est un projet solo. Je suis parti seul. Je marchais avec ma caméra vidéo et je trouvais d’immenses espaces pour filmer. Je suis allé au Nicaragua, au Guatemala, au Costa Rica, en Suisse, en France, en Espagne, en Arizona. C’est principalement visuel.» 

Par ailleurs, le comédien tourne actuellement dans le film de zombies Brain Freeze, de Julien Knafo. «Je suis le scientifique qui a créé une molécule qui modifie la nature de façon dramatique. C’est bien intéressant à faire. Le film Dans une galaxie près de chez vous est aussi toujours dans l’air.» 

À lire aussi

Et encore plus