Laurence Leboeuf: En amour avec le scénario | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Laurence Leboeuf: En amour avec le scénario

Image principale de l'article En amour avec le scénario
Photo : Eric Myre, TVA Publications

Laurence Leboeuf est l’une des têtes d’affiche du premier long métrage de Louis Godbout, Mont Foster. La comédienne affirme que le réalisateur n’a pas eu de difficulté à la convaincre de jouer dans son film. «Dès la lecture du scénario, je suis tombée en amour avec son univers, avec mon personnage. Même si c’était sa première réalisation, Louis avait une vision claire de ce qu’il voulait faire. Il a une habileté à raconter les choses. Ça a cliqué tout de suite; je savais que j’allais pouvoir lui faire confiance. Il avait envie d’apprendre et qu’on l’aide à apprendre, donc il allait laisser beaucoup de place à des suggestions.» Laurence incarne Chloé, une dessinatrice. «On la découvre à un moment de sa vie qui est assez trouble. On va suivre sa descente et celle de son conjoint, Mathieu (Patrick Hivon). Ils sont allés à leur chalet pour essayer de se rapprocher, mais on se doute bien que ce n’est pas ce qui va arriver. Chloé a quelque chose d’un peu mystique. Elle a une relation vraiment spéciale avec la nature», raconte Laurence. Cette saison, en raison de conflits d’horaires, la comédienne n’a pas pu participer à la série En tout cas, dans laquelle elle joue la fille d’Hélène (interprétée par sa mère, Diane Lavallée). Elle n’y a fait qu’une apparition. Par contre, on peut la voir dans la série Transplanté, à Vrak, où elle joue la Dre Magalie «Mags» Leblanc. «Je me double en français. Il reste encore quatre épisodes à doubler. Je suis en attente pour savoir s’il y aura une deuxième saison.» 

À lire aussi

Et encore plus