Jennifer Brodeur, la skin guru des stars! | 7 Jours
/magazines/7jours

Jennifer Brodeur, la skin guru des stars!

Image principale de l'article Jennifer Brodeur, la skin guru des stars!
Photo : Andréanne Gauthier ©

La peau n’a plus aucun secret pour Jennifer Brodeur. Maxim Roy, Mélissa Désormeaux-Poulin, Isabelle Racicot, Oprah Winfrey et Michelle Obama, entre autres, ont remis leur précieux minois entre les mains de la fondatrice de JB Skin Guru. Jasette beauté avec cette coach de la peau qui compte plus de 20 ans d’expérience dans le milieu de la cosmétologie. 

Tu viens de publier La peau et ses secrets. Comment l’idée de ce livre t’est-elle venue?

Ça fait longtemps que les gens me disent que j’ai trop de choses à dire! (rires) Je rêvais d’écrire un livre sur le sujet de la beauté depuis mon tout jeune âge. Je voulais créer un ouvrage de référence qui touche à tous les aspects de la beauté.

Quel a été ton parcours professionnel?

J’ai d’abord voulu être avocate dans le domaine criminel. Mais, à l’adolescence, j’ai été très inspirée par la maman d’une amie qui aimait tout ce qui touchait à la beauté et au bien-être. J’ai réalisé que j’avais beaucoup d’intérêt pour ces domaines. J’ai changé de carrière en quelques jours, sans réfléchir. J’ai fait un DEP en esthétique dans le but d’enseigner. Très jeune, j’ai compris que suivre son cœur, son instinct, était toujours une bonne chose.

Anick Lemay signe la préface de ton livre. Tu as pris soin de sa peau lorsqu’elle a reçu ses traitements contre le cancer...

Ça me touche énormément. On a tendance à parler de la beauté d’une façon très superficielle. Les gens atteints d’un cancer perdent le contrôle de tout: ils perdent leurs cheveux et leurs sourcils, leur peau devient rêche. Il y a un côté psychologique au bien-être. Se sentir bien dans sa peau, c’est primordial. C’est un grand privilège d’avoir pu l’assister dans ces moments difficiles pour qu’elle se sente belle. Ce n’est pas du tout superficiel. Mieux on se sent, mieux le corps se porte. 

Quelle est ton approche de la beauté?

J’approche la beauté d’un point de vue scientifique. Je n’embarque pas dans toutes les tendances. La cliente travaille-t-elle beaucoup? Dort-elle bien? Que mange-t-elle? J’essaie de voir ce dont la peau a besoin afin de travailler en synergie avec elle. Ça demande un investissement de la part de la cliente. Mes conseils vont changer selon son mode de vie. Je suis comme une coach de la peau! Je n’aime pas utiliser beaucoup de produits. Je suis très minimaliste dans mon approche. 

Que révèle notre peau?

Tout: notre humeur, notre niveau de stress, le manque de sommeil, etc. On voit des cas d’eczéma chez des gens aux prises avec de l’anxiété. Lorsqu’on est de bonne humeur, la peau rayonne. En vacances, les gens ont tendance à avoir une plus belle peau parce qu’on enlève le stress et le poids du quotidien. Il faut prendre le temps de lire sa peau et de l’écouter. Il faut être en contact avec soi-même.

Quels sont les plus grands ennemis de la peau?

Le manque de sommeil et les friandises: ça crée de l’inflammation et accélère le vieillissement. Votre peau sera plus belle si vous passez une bonne nuit de sommeil et limitez la malbouffe.

Quels sont tes trucs pour prendre soin de sa peau l’hiver?

Se laver le visage uniquement le soir. Le matin, ce n’est pas nécessaire, car on veut garder sur la peau l’huile qui s’y est accumulée pendant la nuit. Ce n’est pas le temps d’essayer de nouveaux produits. La peau a besoin de tous ses moyens pour se protéger contre l’alternance continuelle entre le chaud et le froid. Les pièces sont souvent surchauffées, ce qui enlève l’humidité dans l’air. On va prioriser des nettoyants plus doux et des crèmes plus hydratantes. On essaie de nouveaux produits quand la peau est stable. 

Photo : Gracieuseté

  • Le livre La peau et ses secrets est offert en magasin.

À lire aussi

Et encore plus