Une liaison trouble | L’opportuniste | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Une liaison trouble | L’opportuniste

Samedi le 22 février à 20 h, Radio-Canada (Début)

Image principale de l'article L’opportuniste
Photo : Radio-Canada

Le jour de son 60e anniversaire, Julia Day fait la connaissance de Benjamin Greene. Même s’il est beaucoup plus jeune qu’elle, elle entreprend une relation avec lui, contre l’avis de ses enfants adultes, qui le croient seulement intéressé par son argent.  

Les événements du premier épisode de la minisérie britannique diffusée l’automne dernier au réseau BBC One se déroulent à deux périodes différentes. Tout d’abord, on voit Julia Day vêtue d’une robe de mariée tachée de sang. Après avoir jeté quelques vêtements dans un sac, elle s’assied au volant de sa voiture et s’éloigne sur une route de campagne. On remonte ensuite le temps d’une année.  

Julia est installée à la table de sa cuisine lorsque son fils cadet, Leo, fait son apparition. Questionné sur ses plans pour la journée, il rétorque qu’il n’a rien de palpitant au programme. On réalise plus tard qu’il a oublié le souper au restaurant prévu pour le 60e anniversaire de sa mère. Au lieu de le lui rappeler, Julia se rend seule à Londres, puis annule la réservation au restaurant quand ses deux autres enfants, Della et Patrick, l’informent qu’ils ne pourront pas venir non plus.   

Della (Jemima Rooper) croit que sa mère a le droit de sortir avec l’homme de son choix, peu importe son âge.

Photo : Radio-Canada

Della (Jemima Rooper) croit que sa mère a le droit de sortir avec l’homme de son choix, peu importe son âge.

Une âme esseulée  

À la suite de ce changement de programme, Julia se rend au British Museum. Tandis qu’elle observe des antiquités, elle entend le commentaire d’un homme au sujet d’une pièce qui a été retirée de l’exposition. Sans hésiter, elle la lui décrit en détail, puis explique qu’elle a déjà été conservatrice au musée. Là-dessus, il l’invite à prendre un verre avec lui. Julia passe le reste de la journée et la nuit avec Benjamin.  

Ted (Alex Jennings), l’ex de Julia, a quitté celle-ci pour sa meilleure amie.

Photo : Radio-Canada

Ted (Alex Jennings), l’ex de Julia, a quitté celle-ci pour sa meilleure amie.

Au début, Julia ne comprend pas pourquoi il s’intéresse à elle. Il a 36 ans, alors qu’elle a trois enfants avec son ex-mari, Ted — qui l’a quittée pour sa meilleure amie, Marsha. Elle n’est pas la seule à s’interroger sur ses motivations. La première rencontre entre Benjamin, Patrick, Della et Leo a lieu dans un restaurant. Patrick et Leo ne prennent même pas la peine de cacher leurs soupçons à l’égard des intentions du nouveau venu. Ils sont persuadés qu’il a ciblé leur mère parce qu’elle est à l’aise financièrement, une impression renforcée par les réactions du jeune homme quand Patrick l’interroge sur son travail et le tatouage qu’il a sur un bras.   

Della, elle, est moins inquiète pour sa mère et ne voit pas pourquoi celle-ci ne pourrait pas sortir avec un homme plus jeune qu’elle et lui offrir de beaux cadeaux. Elle fait également remarquer à ses frères qu’il y avait longtemps que Julia n’avait pas semblé aussi heureuse et qu’ils devraient s’en réjouir après l’année difficile qu’elle a traversée.  

Un autre point de vue  

Patrick (Sebastian Armesto), qui s’ennuie aux côtés de sa femme, résiste à l’envie de la tromper.

Photo : Radio-Canada

Patrick (Sebastian Armesto), qui s’ennuie aux côtés de sa femme, résiste à l’envie de la tromper.

Par ailleurs, on en apprend plus à propos de Patrick, l’aîné de Julia. Il est avocat et marié avec Eimear, qui a mis sa carrière en veilleuse à la naissance de leur fille, maintenant âgée de quelques mois. Après le souper au restaurant, il confie notamment à sa sœur qu’il trouve sa vie de couple ennuyante et lui demande si elle repense parfois aux événements qui sont survenus durant leur enfance. Par la suite, il se rend à son bureau, mais ne s’y attarde pas quand il constate que son assistante est là. Il est très attiré par elle et refuse de commettre les mêmes erreurs que son père.  

À propos de la scénariste  

Vous n’avez peut-être jamais entendu le nom de la créatrice et scénariste britannique Marnie Dickens, mais elle écrit pour la télévision depuis quelques années. Après avoir travaillé comme troisième assistante à la réalisation — un emploi qui lui a permis de lire de nombreux scénarios —, elle a commencé à écrire ses propres textes. De fil en aiguille, elle a décroché un poste dans l’équipe de scénaristes du feuilleton britannique Hollyoaks, écrit des épisodes pour les séries Ripper Streets et The Musketeers, puis créé la minisérie Thirteen (Captive) mettant en vedette Jodie Comer (Killing Eve) et Richard Rankin (Outlander). Son plus récent scénario s’intitule Seacole. Ce film inspiré de la vie de Mary Seacole, une infirmière jamaïcaine qui s’est démarquée pendant la guerre de Crimée, est actuellement en tournage.   

  

  

À lire aussi

Et encore plus