À regarder en rafale | Dead to me | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

À regarder en rafale | Dead to me

Mon amie, cette étrangère

Linda Cardellini et Christina Applegate incarnent Judy et Jen.
Photo : Netflix

Linda Cardellini et Christina Applegate incarnent Judy et Jen.

Dans cette comédie noire à souhait, deux veuves quarantenaires deviennent amies alors qu’elles fréquentent un groupe de soutien pour les personnes endeuillées. Si Jen fait preuve de cynisme après la perte de son amoureux, Judy, elle, se montre plus optimiste face à l’avenir, même si elle cache un lourd secret. 

James Marsden se glisse dans la peau de Steve Wood, l’ex-fiancé de Judy.

Photo : Netflix

James Marsden se glisse dans la peau de Steve Wood, l’ex-fiancé de Judy.

Située quelque part entre les films Beaches et Jeune femme cherche colocataire, cette production raconte une histoire d’amitié au féminin un brin tordue. Elle a certainement été une agréable surprise pour les spectateurs à la recherche d’une série combinant suspense et comédie grinçante.  

On y rencontre Jen (Christina Applegate), une banlieusarde amatrice de musique heavy metal à l’humour noir comme un café sans crème. En comparaison, Judy (Linda Cardellini), candide et bienveillante, arrive comme une brise d’air frais dans sa vie. 

La présence de cette nouvelle amie apporte un baume sur la colère de Jen, dont le mari a été victime d’un accident avec délit de fuite. Elle ne va toutefois pas tarder à découvrir que sa copine ne lui a pas dit toute la vérité sur son passé et les événements qui ont amené leurs chemins à se croiser. 

Malgré tout, le lien qui les unit se tisse et se solidifie au fil de leurs confidences. Pour Jen, Judy demeure une bouée à laquelle elle semble pouvoir s’accrocher à un moment où elle sent les choses lui échapper, malgré sa force de caractère. Enfin, en apparence... 

À voir sur Netflix 

Faits saillants  

  • L’épisode clé: I’ve Gotta Get Away (épisode 5) Alors qu’elles tentent d’avoir du plaisir durant une retraite pour veufs, les deux copines connaissent des expériences fort différentes qui pourraient provoquer de sérieuses remises en question.  
  • Le personnage secondaire qui vole la vedette: Abe Rifkin, interprété par Ed Asner, qui jouait le patron de Mary Tyler Moore dans Les ennuis de Marie. Cinquante ans plus tard, sa tête de grincheux sympathique nous fait toujours craquer!  
Abe Rifkin

Photo : Netflix

Abe Rifkin

  • À voir si vous avez aimé: Big Little Lies, Beautés désespérées, Killing Eve 
  • Pourquoi regarder la série en rafale? Pour la complicité de Cardellini et Applegate, les répliques mordantes et le suspense qui, même s’il dépasse parfois la limite du plausible, sait nous garder intéressés jusqu’à la fin.  

À noter 

Le tournage de la deuxième saison de la série s’est terminé en décembre. Nous devrions donc avoir une nouvelle cuvée sous peu, sans doute vers la fin du printemps! 

À lire aussi

Et encore plus