Patricia Paquin, un début fulgurant | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Patricia Paquin, un début fulgurant

Image principale de l'article Patricia Paquin, un début fulgurant
Photo : Patrick Seguin, TVA Publications

En l’espace de quelques mois, Patricia Paquin a vu le café Chez Cheval — qu’elle a ouvert en septembre dernier à Mont-Saint-Hilaire avec son mari, Louis-François Marcotte — agrandir sa famille.  

«Ç’a été un début fulgurant. Il y a une trentaine d’employés, dont la moitié sont des personnes autistes. On est très contents. Tous ne font pas des gros chiffres de travail, mais c’est une première expérience pour eux sur le marché de l'emploi. C’est important parce que ça leur permet de se créer des repères. Ce sont des jeunes qui sont très anxieux, alors ça enlève des tabous face au travail. Un CV, c’est déjà compliqué quand tu es jeune et que tu n’as encore rien fait, alors imagine quand tu as une différence», souligne l’animatrice et femme d’affaires dont le fils Benjamin est un des employés. Il s’agit aussi d’une belle aventure pour Patricia dans le milieu entrepreneurial avec Louis-François, qu’elle a épousé en juin 2014 et avec qui elle est en couple depuis plus de 11 ans. «Au début, je me levais la nuit pour laver les tabliers. Mon chum se lève au moins une fois par semaine à 4 h 30 pour aller faire des croissants. Jamais, malgré tout ça, ça ne nous a empêchés de nous regarder en nous disant “Wow!” On a toujours été complices dans cette aventure-là.» 

L’automne a été riche en émotions car, en plus du succès du café, sa fille de quatre ans, Florence, est entrée à la maternelle, et Benjamin a eu 18 ans le 2 octobre. Le jeune homme a d’ailleurs eu droit à tout un cadeau d’anniversaire en participant à un tournage spécial non télévisé de La Poule aux œufs d’or, son émission préférée. Il y a d’ailleurs remporté un voyage à Paris avec son père, Mathieu Gratton. «Benjamin va à l’école. Je ne sais pas exactement quand son papa a planifié d’y aller, mais ça ne saurait tarder», de dire Patricia. 

À lire aussi

Et encore plus