Des projets au Québec et à l’étranger pour Serge Denoncourt | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Des projets au Québec et à l’étranger pour Serge Denoncourt

Image principale de l'article Des projets au Québec et à l’étranger
Photo : Bruno Petrozza, TVA Publications

L’agenda de Serge Denoncourt est bien rempli. Alors qu’il signe la mise en scène de Révolution en tournée, qui débute le jeudi 20 février, et de Mademoiselle Julie, qui sera présentée au Rideau Vert dès le 17 mars, on apprenait plus tôt cette semaine qu’il montera Arlequin, serviteur de deux maîtres, de Carlo Goldoni. La comédie sera à l’affiche du Théâtre du Nouveau Monde dès le 14 juillet, dans le cadre du Festival Juste pour rire, avec Mani Soleymanlou en Arlequin. Si les projets roulent au Québec, ça l’est tout autant à l’étranger. «J’ai de beaux projets jusqu’en 2024. Je suis vraiment content. Il y en a aussi en France.» L’année passée, il a monté la comédie musicale Bernadette de Lourdes en France. «On a vendu 150 000 billets. J’ai des offres de comédies musicales chaque semaine pour la France, mais j’en refuse parce que tout n’est pas intéressant. Mais l’année prochaine, je vais travailler sur une comédie musicale là-bas à partir des chansons de Michel Sardou. Ce n’est pas sur la vie de Michel Sardou. On reprend ses chansons pour écrire une histoire. Ça va se faire dans un an et demi, deux ans», explique le metteur en scène. En avril, il se rendra à Victoria, en Colombie-Britannique, pour monter l’opéra Carmen qui sera présenté dès le 16 avril, puis il ira à Paris pour faire passer des auditions pour la comédie musicale sur les chansons de Sardou et pour Bernadette de Lourdes parce que le spectacle sera présenté pendant sept mois sur scène en Italie et en France, avec deux distributions. «Je vais m’installer un petit peu en France, mais je vais être ici aussi!» 

À lire aussi

Et encore plus