«Je vais utiliser mon bagage de maman» -Coeur de pirate | 7 Jours
/magazines/lasemaine

«Je vais utiliser mon bagage de maman» -Coeur de pirate

Image principale de l'article «Je vais utiliser mon bagage de maman»
Photo : Andréanne Gauthier ©

Cœur de pirate fait ses premiers pas comme coach à La Voix cet hiver. La nouvelle venue voit dans cette expérience l’occasion d’utiliser son bagage pour aider les autres, un peu à la manière d’un bon parent. 

• À lire aussi: La Voix: Place à la compétition!

C’est dans un esprit de partage que Cœur de pirate a accepté avec bonheur de devenir coach à La Voix. «Dans la vie, à quoi ça sert d’avoir un parcours et une visibilité si tu ne peux pas aider les autres à réaliser leurs rêves? Avant, je n’avais peut-être pas assez d’expérience pour être coach, mais avec 10 ans de musique derrière moi, je me suis dit: pourquoi pas?» affirme-t-elle.

Patiente et enthousiaste

La chanteuse et musicienne prodige n’a pas l’intention de jouer d’autorité avec ses protégés, mais plutôt de les soutenir comme le ferait une bonne maman. «Comme coach, je vais essayer d’appliquer les qualités que j’ai comme parent, sans trop materner non plus. Je veux avoir le même enthousiasme dans mes encouragements que celui que j’ai pour ma fille», précise-t-elle. Cœur de pirate pense d’ailleurs qu’être la maman de Romy
fait d’elle une meilleure coach. «Être mère rend plus patient. Certes, tout le monde est capable d’empathie, mais je crois que lorsqu’on devient parent, c’est plus facile de se mettre à la place de l’autre. Je veux puiser dans cette empathie pour aider les candidats.»

Entourée de mentors

Dans son nouveau rôle, Cœur de pirate reçoit elle-même l’aide de trois coachs d’expérience. «Je me retrouve entourée de mentors avec Garou, Pierre et Marc. Je les écoute vraiment lorsqu’ils me conseillent. C’est fabuleux, parce qu’avant, je n’écoutais personne!» ricane-t-elle. Elle a particulièrement des atomes crochus avec Pierre Lapointe. «Nous aimons les mêmes affaires, il y a donc une saine compétition entre nous pour la recherche de candidats. En même temps, Pierre, c’est mon héros, donc je suis contente lorsqu’un candidat va vers lui», avoue-t-elle. 

Elle n’est pas la seule à se féliciter de cette camaraderie, puisque Pierre Lapointe se réjouit aussi de la retrouver. «Béatrice et moi, nous nous côtoyons depuis longtemps. C’est toutefois la première fois que nous travaillons ensemble pendant une si longue période. Ça me rend très heureux de mieux la connaître grâce à ce contexte», dit-il. 

Et que cherche-t-elle exactement chez les participants qui formeront son équipe? «J’essaie de visualiser comment je pourrais les amener vers un autre niveau. Je souhaite avoir une équipe qui soit près de ce que je suis et qui partage mes valeurs, comme celle de la liberté. Lorsque je ne me retourne pas, ce n’est pas nécessairement parce que la personne n’est pas bonne, mais seulement parce que je ne vois pas comment je pourrais l’aider», répond-elle.

Des amis en prime

Dès dimanche, Charles Lafortune retrouvera son micro à La Voix, où Cœur de pirate s’installera dans son fauteuil de coach aux côtés de Pierre Lapointe, Marc Dupré et Garou.

Photo : Andréanne Gauthier ©

Dès dimanche, Charles Lafortune retrouvera son micro à La Voix, où Cœur de pirate s’installera dans son fauteuil de coach aux côtés de Pierre Lapointe, Marc Dupré et Garou.

Et pour convaincre les artistes de rejoindre les rangs de son équipe, Cœur de pirate ne jure que par l’honnêteté. «Je ne suis pas très bonne pour “cruiser” dans la vie. Ça va me prendre une petite période d’adaptation pour flirter avec les candidats, mais je veux surtout jouer d’honnêteté. De toute façon, si un participant a déjà un nom d’équipe en tête, c’est rare que les sparages le fassent changer d’avis», affirme-t-elle. Et pour ce qui est de décrocher le titre d’équipe victorieuse, Cœur de pirate n’y pense pas encore. «Pour moi, le but ultime de La Voix, ce n’est pas le résultat final. C’est plutôt les amis qu’on se fait tout au long de l’aventure», conclut-elle.

  • Ne manquez pas la première diffusion des auditions à l’aveugle à La Voix, dimanche 19 h à TVA.

À lire aussi

Et encore plus