Francisco Randez: Collaborateur à La Semaine | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Francisco Randez: Collaborateur à La Semaine

Image principale de l'article Nouveau collaborateur à La Semaine
Photo : Dominic Gouin / TVA Pub

Francisco Randez devient collaborateur au magazine La Semaine, ce qui le réjouit grandement. «Je fais des entrevues depuis plus d’une décennie; c’est l’une de mes passions depuis toujours. L’entrevue exige qu’on crée un lien rapidement avec quelqu’un qu’on ne connaît pas. Ça demande une capacité d’entrer en contact avec les gens, de s’intéresser à leur réalité. Ça me fascine, et je l’ai beaucoup fait à la télévision, mais jamais à l’écrit. C’est un désir que j’avais depuis longtemps.» 

Enfant, Francisco nourrissait déjà cet intérêt. «J’écris beaucoup et depuis longtemps. J’ai participé à des concours littéraires quand j’étais jeune. Je pense même avoir déjà participé à un concours pour Le Journal de Montréal. J’avais écrit une nouvelle, l’histoire d’un homme qui se retrouvait à la rue, qui devenait itinérant et qui retrouvait son chemin par la suite. J’avais peut-être neuf ans.» 

Dès ce mois-ci, le sympathique et travaillant homme-orchestre nous convie à des entrevues personnalisées et profondes. «J’ai envie de rencontrer des gens que j’admire, et pas nécessairement en lien avec leurs projets actuels. J’ai le goût de parler avec eux d’éléments intemporels et de différentes facettes de leur vie. Par exemple, je souhaite revenir sur les moments importants et déterminants qu’ils ont traversés au cours de leur vie. L’idée est de souligner des réalités qui sont souvent universelles. Mon but est donc d’aller à la rencontre de personnalités à travers des histoires humaines et personnelles.»

Ses interviews seront accompagnées de capsules complémentaires, qu’on pourra écouter dans la section La Semaine du site web 7jours.ca «Ce magazine est l’un des préférés des Québécois. Grâce à lui, je vais avoir la chance d’aller à la rencontre de personnalités, de parler de philosophie de la vie avec nos vedettes préférées.» 

À lire aussi

Et encore plus