Kim Gingras: Entre la danse et l’amour | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Kim Gingras: Entre la danse et l’amour

Image principale de l'article Kim Gingras: Entre la danse et l’amour
Photo : Wes Klain, collaboration spéciale

Kim Gingras cultive sa passion pour la danse depuis l’âge de 15 ans, et sa réputation n’est plus à faire. Même après avoir dansé pour plusieurs stars internationales, la jeune femme a toujours autant de plaisir à monter sur scène. De Los Angeles, elle lève le voile sur les coulisses de son métier et se confie sur son histoire d’amour avec Fred St-Gelais.  

Installée depuis janvier 2011 à Los Angeles, Kim Gingras a eu la chance, ces neuf dernières années, de réaliser ses rêves les plus fous. L’artiste n’a toutefois pas trouvé facile de quitter sa vie montréalaise pour aller travailler à l’étranger. «J’ai eu une belle carrière au Québec. J’étais proche de mes amis et de ma famille. Cependant, je rêvais de danser un jour pour Beyoncé et c’est afin d’atteindre cet objectif que j’ai décidé de déménager à L.A. Je suis partie avec mon chum de l’époque, le danseur Vincent Noiseux, qui est aujourd’hui mon meilleur ami. Je dirais que ça m’a pris près de deux ans avant de me sentir vraiment chez moi à Los Angeles. À présent, j’adore ma vie à L.A. et je me vois y rester pour plusieurs années encore.»  

Ne rien tenir pour acquis 

C’est à grands coups d’auditions et de répétitions que Kim Gingras s’est taillé une place de choix dans le milieu de la danse aux États-Unis. Après avoir décroché plusieurs gros contrats, l’artiste a néanmoins appris à ne pas se créer trop d’attentes. «Dans ce métier-là, tout peut changer à la dernière minute. On ne sait pas ce qui peut arriver. Par exemple, en 2019, je n’ai pas eu de travail pendant les deux premiers mois de l’année, alors que depuis le début de 2020, je suis beaucoup plus occupée. Je suis récemment allée danser sur les plateaux de télévision d’Ellen DeGeneres et de Jimmy Fallon. Il y a d’autres trucs intéressants qui s’en viennent pour moi cette année, mais je ne peux pas encore en parler. Après avoir beaucoup travaillé pour la chanteuse Dua Lipa, j’espère partir avec elle en tournée l’été prochain, en Europe.»  

La danse dans la peau  

Après avoir réalisé en 2013 et en 2014 son rêve ultime de danser pour Beyoncé, Kim Gingras laisse dorénavant la vie la surprendre. «Dans les dernières années, j’ai fait de la tournée avec Jennifer Lopez et Nicole Scherzinger. J’ai aussi dansé pour Liam Payne, Meghan Trainor et Christina Aguilera. Tout ce qui viendra ensuite ne sera que du bonus pour moi.»  

À 34 ans, la jeune femme aspire à vivre longtemps encore de sa passion. «Physiquement, je sens que je suis rendue dans la mi-trentaine; mon corps ne bouge plus comme je le voudrais. Malgré tout, j’aime tellement être sur scène! Il n’y a rien de comparable. Tant que mon corps suivra, je continuerai de danser. Dans l’avenir, j’aimerais enseigner et mettre sur pied, à Montréal, un programme qui mélange la danse et l’estime de soi. Je reste aussi très ouverte à différentes possibilités. D’ailleurs, j’aimerais beaucoup refaire de la télé», confie celle qui a été membre du jury de Danser pour gagner à V, en 2018.  

L’amour de sa vie 

Photo : Patrick Séguin, TVA Publications

En dehors de son métier, Kim Gingras file le parfait amour depuis plus d’un an avec son chum, le compositeur et réalisateur Fred St-Gelais. «J’ai connu Fred il y a un peu plus de 10 ans, alors que je dansais pour Marie-Mai. On a partagé la scène quelques fois, mais ce n’est que ces dernières années qu’on s’est rapprochés grâce à des amis communs. Aujourd’hui, il est l’amour de ma vie. Fred est un homme inspirant, drôle, intelligent et terre à terre. On a les mêmes plaisirs et plusieurs intérêts communs. Je suis heureuse d’avoir trouvé un homme aussi incroyable comme partenaire de vie.»  

Les tourtereaux arrivent aussi à concilier leurs horaires atypiques. «En marge de nos tournées respectives, on tente de s’organiser pour passer l’hiver en Californie et l’été à Montréal. Cette année, nous prévoyons partir en amoureux dans un road trip de camping à la découverte de la côte ouest américaine. Il y a encore plusieurs endroits que Fred veut me faire découvrir dans cette région.»  

À lire aussi

Et encore plus