Le malade imaginaire: Luc Guérin relève un défi de taille | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Le malade imaginaire: Luc Guérin relève un défi de taille

Image principale de l'article Luc Guérin relève un défi de taille
Photo : Production ©

En 1673, sans le savoir, Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, écrit son ultime pièce: Le malade imaginaire. Il succombera peu de temps après en avoir donné la quatrième représentation. La comédie-ballet en trois actes et en prose ouvre le bal à la saison hivernale du Théâtre du Rideau Vert.

Violette Chauveau, Luc Guérin, Frédérick Tremblay et Patrice Coquereau en pleine répétition avant d’enfiler les costumes et de déployer le décor.

Photo : Production ©

Violette Chauveau, Luc Guérin, Frédérick Tremblay et Patrice Coquereau en pleine répétition avant d’enfiler les costumes et de déployer le décor.

Le metteur en scène Michel Monty, qui a déjà monté Le Misanthrope à ce même théâtre en 2015, s’attaque à une autre grande œuvre du maître incontesté de la comédie française. Après avoir joué Silvestre dans Les fourberies de Scapin en 1992 et Harpagon dans L’avare en 2010, Luc Guérin y va d’un troisième Molière, relevant au passage un défi de taille en incarnant nul autre qu’Argan. Hypocondriaque, ce richissime homme n’hésite pas à prendre tous les remèdes qu’on  lui prescrit, sans même se soucier de savoir si c’est au nom de la science ou à celui de son portefeuille. Il devient assez rapidement la cible de profiteurs. Sa seconde épouse, Béline, espère déjà hériter d’un gros magot. Quant à sa fille, Angélique, elle est amoureuse de Cléante, mais Argan lui impose un médecin pour mari. Toutefois, la servante Toinette a plus d’un tour dans son sac: elle se déguise en médecin dans l’optique de déjouer son maître pour qu’Angélique épouse enfin son bien-aimé. Parviendra-t-elle à ses fins? 

Photo : Production ©

Luc Guérin est appuyé sur scène par huit autres acteurs, dont Violette Chauveau, Patrice Coquereau, Didier Lucien et Benoit Mauffette.

D’une durée de 1 heure 35, sans entracte, la pièce Le malade imaginaire est à l’affiche du Rideau Vert du 28 janvier au 29 février. 

• À lire aussi: Les pièces de théâtre incontournables de 2020

À lire aussi

Et encore plus