«Fugueuse la suite»: Pascale Drevillon revient sur l’importance de son personnage | 7 Jours
/magazines/lasemaine

«Fugueuse la suite»: Pascale Drevillon revient sur l’importance de son personnage

Image principale de l'article Pascale Drevillon se confie sur son personnage
Bruno Petrozza

Pascale Drevillon est une actrice trans et assumée. Celle que le grand public a récemment découverte dans le rôle de Maria, dans Fugueuse la suite, nous raconte son histoire pour mieux briser les tabous, mais aussi de l’influence de son personnage sur la perception des gens.

• À lire aussi: Tout ce que vous devez savoir sur les acteurs derrière les nouveaux personnages de «Fugueuse la suite»

«Je pense que ce que l’équipe de Fugueuse a fait de mieux pour en parler, ç’a été de m’engager. Je ne dis pas ça pour me lancer des fleurs, mais parce que ça donne une certaine représentativité. En plus, je suis motivée. C’est moi qui suis allée chercher le rôle. Dès que j’ai vu que le casting s’en venait, j’ai dit à mon agent: «Hé! C’est moi qui dois avoir ce rôle-là!» Et je l’ai eu. Et oui, ça va brasser des choses parce que beaucoup de gens n’ont jamais été en contact avec une trans», a expliqué Pascale.

Elle estime d’ailleurs qu’elle-même, pendant un moment, a eu de la difficulté à trouver un modèle qui lui ressemblait, mais que ce fût le cas, elle a eu «une révélation».

«À 15 ou 16 ans, j’ai vu un documentaire sur une trans qui travaillait comme hôtesse de l’air. Elle avait fait la transition et elle était une femme totalement épanouie. C’était la première fois de ma vie que je voyais un tel modèle et ça a provoqué un déclic dans ma tête. C’était une possibilité que je n’avais pas envisagée, une révélation», s'est remémoré la comédienne.

• À lire aussi: Découvrez les 7 nouveaux personnages de «Fugueuse la suite»

Comme son personnage de Maria, Pascale Drevillon essaie d’être «une lumière dans le noir pour tous les jeunes qui se sentent différents».

«Elle est tellement merveilleuse, elle est un phare pour beaucoup de jeunes de la rue qu’on voit dans Fugueuse», a-t-elle expliqué.     

Lisez l’entrevue complète avec Pascale Drevillon dans la plus récente édition du magazine La Semaine

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus