Charlize Theron: Son père a voulu la tuer | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Charlize Theron: Son père a voulu la tuer

Image principale de l'article Son père a voulu la tuer
Photo : Getty Images

La nuit du 21 juin 1991 restera à jamais gravée dans la mémoire de l’actrice. Durant sa jeunesse en Afrique du Sud, des événements tragiques ont entraîné la mort de son père, alcoolique et violent. Pour une rare fois, la star de 44 ans revient sur ce traumatisme qui a changé sa vie. 

«Mon père était tellement saoul qu’il était à peine capable de tenir sur ses jambes quand il est entré dans la maison avec un revolver à la main», a expliqué Charlize dans une récente entrevue. La star, alors âgée de 15 ans, et sa mère, Gerda, se sont barricadées derrière la porte d’une chambre à coucher. «Il a reculé d’un pas et a tiré trois balles dans la porte. C’est un miracle que nous n’ayons pas été touchées.» Pour sauver sa propre vie et celle de sa fille, Gerda a alors empoigné son propre revolver et a abattu son mari, «en état de légitime défense», a précisé l’actrice. Elle n’a donc jamais été accusée. 

La star est demeurée très proche de sa mère, Gerda, qui l’aide à élever ses enfants, Jackson (sur la photo) et August, dans un milieu sans violence.

Photo : Getty Images

La star est demeurée très proche de sa mère, Gerda, qui l’aide à élever ses enfants, Jackson (sur la photo) et August, dans un milieu sans violence.

Des drames à éviter 

Durement marquée par cet épisode traumatisant, Charlize tient cependant à l’évoquer ouvertement pour lever le voile sur la violence dans les familles. «Mon père était alcoolique, je ne l’ai pas connu autrement, a-t-elle ajouté. Plus que la menace de cette nuit-là, le véritable drame est de vivre tous les jours avec un toxicomane. Je n’ai pas honte d’en parler, car plus je le fais, plus je me rends compte que c’est une réalité à laquelle beaucoup de gens doivent faire face.» Consciente de ce problème, la maman de deux jeunes enfants compte leur raconter un jour la tragédie de sa propre vie, survenue il y a près de 30 ans. «Elle veut que ses enfants puissent reconnaître un intimidateur quand ils en croisent un et qu’ils sachent comment se défendre», a expliqué un proche dans le magazine Star. L’actrice se sert ainsi de son passé pour mieux avancer, tout en dénonçant cette violence qui l’a marquée à tout jamais. 

À lire aussi

Et encore plus