Les 7 envies de Mario Tessier | 7 Jours
/magazines/7jours

Les 7 envies de Mario Tessier

Image principale de l'article Les 7 envies de Mario Tessier
Photo : Julien Faugère, TVA Publications

Le nouveau spectacle de Mario Tessier, Transparent, porte bien son nom. En effet, l’humoriste-animateur, qui avoue être impatient et ne pas avoir de filtre, a décidé d’exposer ses pensées sans retenue. Il nous apprend aussi qu’il compte profiter au maximum de la vie, et ce, longtemps encore.  

1. Je ne désire plus... 

«Faire des choses uniquement pour faire plaisir aux autres. Je l’ai fait pendant des années; je disais oui à tout. Maintenant, je suis rendu trop vieux pour ça et ça ne me tente plus. Jusqu’à présent, j’ai très bien gagné ma vie; je peux donc me permettre de faire des choix. Alors quand vous me voyez participer à des projets professionnels, à des émissions ou à autre chose du genre, c’est parce que j’en avais vraiment envie. Je fais ce que mon cœur me dit.» 

2. J'aspire à... 

«Vivre vieux et en santé, comme la majorité des gens sans doute. J’aspire aussi à avoir plus de temps pour jouer au golf, à faire de plus en plus les choses que j’ai envie de faire. Si je compare mes horaires de travail d’aujourd’hui avec ceux que j’avais en début de carrière, je constate que je travaille beaucoup moins d’heures par semaine, et c’est parfait.» 

Mario aimerait avoir plus de temps pour jouer au golf, entre autres!

Photo : Collection personnelle

Mario aimerait avoir plus de temps pour jouer au golf, entre autres!

3. Je désire... 

«Être heureux. C’est très simple: je désire être entouré des gens que j’aime le plus souvent possible et voir les autres le moins souvent possible! (rires) Je suis déjà très heureux de me lever le matin et de sentir que je change quelque chose dans la vie des gens autour de moi et de ceux qui viennent me voir en spectacle. Si, en montant sur scène, je fais du bien à des gens et que je les fais rire, je peux aussi dire que c’est fou à quel point ça me nourrit! Alors je désire que ça se poursuive.» 

Sa blonde et ses filles sont très importantes pour lui.

Photo: Collection personnelle

Sa blonde et ses filles sont très importantes pour lui.

4. J'aimerais être moins... 

«Dernière minute! Je ne le suis pas pour le travail, mais pour tout ce qui touche aux petites choses du quotidien, je suis toujours à la dernière minute. Il faudrait vraiment que je corrige ça. En même temps, ça ne me tente pas... (rires) Dans le fond, je suis ainsi parce que je suis toujours dans la lune et que j’ai beaucoup de dossiers ouverts en même temps dans ma tête, alors mon cerveau ressemble à un mur plein de post-its! Si ma blonde n’était pas là pour voir à tout, je ne sais pas ce que je ferais.» 

Photo : Collection personnelle

5. Je veux ... 

«Un martini! (rires) Je n’ai pas de problème d’alcool, mais j’aime prendre un bon verre et ces temps-ci, je suis un adepte des martinis ou des bons scotchs. Dans le fond, c’est représentatif de ce que je veux vraiment, car je veux absolument profiter de la vie tous les jours. Je veux avoir le plus de fun possible pendant le temps que je suis capable.» 

6. J'aimerais être plus ...  

«Patient! Je souffre d'impatience chronique au point où j'en parle dans mon nouveau spectacle. En ce qui me concerne, je n'ai pas la mèche courte: je n'ai pas de mèche du tout! Et plus je vieillis, moins j'ai de filtre. Dans la vie, je suis un homme gentil. Je le suis avec ceux qui le sont aussi à mon égard, avec ceux qui le méritent, mais pour les autres, je ne me gêne pas pour leur rendre la monnaie de leur pièce.» 

Dans son nouveau spectacle, Mario parle entre autres de son impatience chronique…

Photo : Collection personnelle

Dans son nouveau spectacle, Mario parle entre autres de son impatience chronique…

7. Je compte... 

«Des moutons pour m’endormir! (rires) Sérieusement, dans ma tête, ça n’arrête jamais de bouger. Même mon psy m’a conseillé de relaxer un peu plus! Il m’a suggéré d’aller me faire masser pour être plus détendu, mais quelle mauvaise idée! Une fois sur la table de massage, j’avais beaucoup trop de temps pour réfléchir, alors pour ne plus penser à rien j’ai commencé à imaginer des moutons qui sautent par-dessus la clôture... Mais ça fonctionne rarement! Je compte aussi le temps qu’il reste avant mes prochaines vacances. J’adore voyager et, quand je reviens d’un voyage, je commence déjà à préparer le prochain et à compter dans combien de temps je repars.»  

À lire aussi

Et encore plus