La reine Élisabeth II accepte de laisser à Harry et Meghan une période de transition | 7 Jours
/news/royaute

La reine Élisabeth II accepte de laisser à Harry et Meghan une période de transition

Image principale de l'article Élisabeth II leur laisse une période de transition
Shutterstock

Lundi matin, la reine Élisabeth II s'est accordée avec son petit-fils, le prince Harry, et sa conjointe, Meghan Markle, face à leur décision de se «créer une nouvelle vie».

Il y a quelques jours, le duc et la duchesse de Sussex avaient pris tout le monde par surprise en annonçant qu'ils souhaitaient renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique, souhaitant ainsi prendre leur indépendance financière et s'installer, une partie de l'année, au Canada.
 



Lundi, c'est à travers un communiqué en son nom, mode de communication réservé aux cas exceptionnels, que la souveraine de 93 ans s'est entendue avec le couple pour leur permettre de vivre «une période de transition» vers leur «nouvelle vie», qu'ils vivront entre le Royaume-Uni et le Canada.

«Même si nous aurions préféré qu’ils restent des membres de la famille royale à plein temps, nous respectons et comprenons leur volonté de volonté de mener une vie plus indépendante», a expliqué la reine dans sa déclaration, annonçant qu'elle soutenait «entièrement» le désir d'Harry et Meghan.

Le couple a été clair sur le fait qu'il ne désirait pas dépendre des fonds publics, et une solution devra donc être trouvée pour leur permettre d'à la fois garder un pied dans la monarchie, tout en obtenant le droit de gagner de l'argent en vivant au Canada quelques mois par année.

Parmi les autres questions qui restent à être résolues, notons la sécurité policière dont ils pourront bénéficier ainsi que la manière dont ils pourront gagner leur vie.
 

À VOIR: 15 FAITS MÉCONNUS ET INUSITÉS À PROPOS DE LA REINE 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus