L’amour est dans le pré | À la recherche de l'âme soeur | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

L’amour est dans le pré | À la recherche de l'âme soeur

Jeudi le 16 janvier à 20 h, V (Début de la saison 4)

L’animatrice, Marie-Eve Janvier.
Photo : V

L’animatrice, Marie-Eve Janvier.

Les participants de la huitième saison de L’amour est dans le pré rêvent de rencontrer la femme de leur vie. Marie-Eve Janvier nous donne un avant-goût de ce qui attend Hugues, Jayson, Nicolas, Philippe et Rémy, des agriculteurs au grand cœur.

Marie-Eve Janvier en est à sa huitième saison à la barre de L’amour est dans le pré. Pourtant, elle parle toujours avec la même passion des agriculteurs à la recherche de l’âme sœur. «Ils n’ont peut-être pas des personnalités aussi flamboyantes que celles de certains participants de téléréalités, mais c’est justement pour ça qu’on aime L’amour est dans le pré. Les agriculteurs n’ont pas été choisis parce qu’ils allaient donner tout un show; ils sont simples, authentiques et sérieux dans leurs démarches pour trouver l’amour, ce qui les rend immensément attachants», explique l’animatrice avec enthousiasme. 

Des prétendantes prêtes à tout

De leur côté, les prétendantes qui s’inscrivent à cette téléréalité sont prêtes à sauter à pieds joints dans l’aventure agricole. «En connaissez-vous beaucoup des célibataires qui, dès leur première rencontre, parlent d’emménager ensemble et de fonder une famille? Les prétendantes n’ont pas peur de mettre cartes sur table et d’y aller all in! À la suite du speed dating, celles qui ne sont pas choisies pour le séjour à la ferme sont déçues. Lorsqu’elles souhaitent à l’agriculteur de rencontrer l’âme sœur, on sent que c’est sincère, que ça vient du fond du cœur.»

Moments charmants et émouvants

Durant l’aventure, il y a de ces petits moments qui nous font tout simplement craquer. «Jayson est de nature plutôt réservée, et sa timidité est loin d’être malaisante; elle est plutôt charmante. Ses petites joues rouges, ses hésitations, ses petits rires nerveux... Tout ça fait craquer les filles!» Par ailleurs, Marie-Eve avoue avoir été émue en écoutant les conversations de Nicolas. «À 57 ans, le père de cinq enfants se donne le droit de retomber en amour; et c’est la même chose pour ses prétendantes, âgées de 50 ans et plus. Leur discours est tellement touchant et inspirant!» conclut l’animatrice.

Les participants

Hugues, 36 ans, Rougemont | Vigneron et producteur de cidres

Photo : V

«Pour la première fois en huit saisons, nous avons un vigneron parmi les participants. Sa réalité est différente: il voyage beaucoup et une partie de son travail consiste à être en contact avec le public. Lorsque je suis allée lui remettre les lettres de ses prétendantes au vignoble, les grands enfants de son ancienne amoureuse étaient présents. Malgré la séparation, il est resté proche d’eux, et ça m’a beaucoup touchée de voir ça.»

Jayson, 28 ans, Princeville | Producteur de grandes cultures

Photo : V

«Jayson tente sa chance pour une deuxième fois à L’amour est dans le pré, sa candidature n’ayant pas été retenue lors de sa première inscription. Avec le recul, il trouve que la vie fait bien les choses, puisqu’il se connaît davantage aujourd’hui. Il a entre autres découvert le CrossFit, une passion qui lui permet de se dépasser. Jayson est timide, charmant et pas compliqué. D’ailleurs, il n’en revient pas de la qualité des filles qui se sont inscrites pour lui. C’est peut-être parce que lui-même est un célibataire d’exception!»

Nicolas, 57 ans, Saint-Anselme | Producteur laitier 

Photo : V

«Nicolas est le doyen de tous les participants de l’histoire de L’amour est dans le pré. Je vous préviens: tout le Québec va tomber sous le charme de ce beau grand agriculteur, papa de cinq enfants, dont deux couples de jumeaux. Avant le tournage, ses filles ont choisi ses vêtements et lui ont placé les cheveux. Leur complicité était touchante. Nicolas tient un discours différent des autres agriculteurs puisque, à 57 ans, sa famille est complète. Il désire avoir une compagne pour partager sa vie, faire des activités et profiter de la présence de ses petits-enfants.»

Philippe, 23 ans, Mont-Saint-Grégoire | Producteur maraîcher, porcin et acéricole

Photo : V

«Ancien footballeur pour le Rouge et Or de l’Université Laval, Philippe était tellement occupé par le sport et ses études en agroéconomie qu’il n’a jamais été officiellement en relation. Aujourd’hui, il est actionnaire dans l’entreprise familiale, entraîneur au football... et prêt à rencontrer l’amour! Lorsque je vais à sa rencontre sur sa ferme, ses amis — pour la plupart des footballeurs — sont présents. À travers quelques taquineries, ils lui souhaitent de trouver l’âme sœur.»

Rémy, 30 ans, Sainte-Agathe-de-Lotbinière | Producteur laitier

Photo : V

«Rémy est le portrait type du bon gars: en plus d’être fier, passionné, intelligent, travaillant et proche de sa famille, il adore les enfants. Il recherche une fille qui a les mêmes valeurs familiales que lui, qui est ambitieuse et qui se réalise dans sa propre carrière. Il le dit ouvertement: il est prêt à fonder sa propre famille dans un avenir rapproché.» 

Les statistiques

En sept saisons de L’amour est dans le pré, plusieurs couples se sont formés, dont 10 sont toujours en amour. Pas moins de 18 enfants sont nés de ces unions, et 4 nouveaux bébés sont en route!

Saison 1: Simon et Cynthia (2 enfants)

Maxime et Krystel (4 enfants) 

Saison 2: Jérôme et Jessyca (mariés, 4 enfants et un 5e en route) 

Saison 3: Ludovic J. et Fidjie (fiancés, 1 enfant)

Ludovic V. et Jennifer (mariés, 3 enfants et un 4e en route) 

Luc et Mélissa (3 enfants et un 4e en route) 

Saison 5: Gabriel et Clara (fiancés)

Olivier et Chloé (mariés, 1 bébé attendu pour le printemps 2020)

Saison 6: William et Magalie 

Saison 7: Julien et Isabelle

Psitt!

3 couples ont célébré leur amour en 2018: 

  • 7 juillet: Olivier et Chloé
  • 1er septembre: Jérôme et Jessyca
  • 15 septembre: Ludovic V. et Jennifer

À lire aussi

Et encore plus