Mitsou se confie sur sa plus grande fierté | 7 Jours
/magazines/7jours

Mitsou se confie sur sa plus grande fierté

Image principale de l'article Mitsou se confie sur sa plus grande fierté
Marï Photographe

Mitsou est dans l'oeil du public depuis maintenant plusieurs années. Dans la plus récente édition du magazine 7 Jours, dont elle a fait la couverture à maintes reprises, la femme d'affaires s'ouvre sur la femme qu'elle est devenue.

• À lire aussi:
Ginette Reno explique pourquoi elle est si fière de son année 2019

«Aujourd’hui, je peux te dire que ça m’a pris environ 40 ans avant d’arriver à me détacher du regard des autres. C’est d’ailleurs ma plus récente fierté, parce que ça se ressent non seulement dans mes relations professionnelles, mais aussi dans mes relations personnelles», a mentionné Mitsou.

Elle a expliqué que ce trait de sa personnalité remonte à loin, elle qui a commencé à jouer à l'âge de cinq ans, voulant plaire aux adultes qu'elle côtoyait.

«À cet âge, autant j’avais des amis dans la cour de l’école primaire de Saint-Charles-sur-Richelieu, autant je côtoyais plein d’adultes sur les plateaux, comme Marjolaine Hébert et Sylvie Léonard, les réalisateurs et les techniciens. Et mon père, Alain, qui était aussi comédien. Dans ce contexte, que tu le veuilles ou non, tu commences très jeune à vouloir plaire, à vouloir exister dans le regard des autres», a-t-elle souligné.

Mitsou confie qu'elle arrive désormais à voir les choses différemment, mais que cela ne signifie pas pour autant qu'elle est devenue insensible aux besoins des autres.

«Maintenant, comme une athlète, je me dis que si je fais un mauvais coup, il ne faut pas que je m’en veuille durant 24 heures, mais que ça dure seulement 24 secondes», a-t-elle comparé.

Lisez l'entrevue complète avec Mitsou dans la plus récente édition du magazine 7 Jours

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus