Francine Ruel rappelle l'importance de donner aux sans-abris | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Francine Ruel rappelle l'importance de donner aux sans-abris

Image principale de l'article Francine Ruel rapelle l'importance de donner
Capture d'écran

L'histoire de Francine Ruel avait touché les gens, en septembre dernier, alors que la comédienne révélait que son fils unique était sans-abri depuis quelques années. De passage à Deux filles le matin, Francine Ruel a réitéré l'importance de donner aux gens en situation d'itinérance.

Lorsque Marie-Claude Barrette lui demande comment faire pour aider les gens qui, comme son fils, vivent dans la rue, Francine Ruel propose d'emblée plusieurs options, en commençant par la base, toute simple.

«Premièrement, leur parler. C'est des humains. On a tellement de choses chez nous. Des bonnets, des foulards, des choses pour les tenir au chaud, des chaussettes», énumère-t-elle.

Celle qui est également auteure a rappelé l'importance de considérer ces gens, à la base, pour ce qu'ils sont: des êtres humains.

«Ce que je dis souvent aux gens, il faut faire ça: pas juste donner de l'argent, pour qu'ils prennent un café. Proposez-lui: ''Veux-tu venir prendre un café avec moi?'' Pis écoutons ces gens-là, y ont des choses formidables à dire. Formidables. C'est pas parce qu'ils sont démunis et dans la rue qu'ils ont perdu leur intelligence, leur gentillesse, et leurs qualités. C'est pas vrai ça», ajoute-t-elle.

Capture d'écran



• À lire aussi: «Il y a des enfants qui n’ont pas envie de vivre...»

Elle a également raconté, lors de son passage à l'émission, une histoire très touchante que son fils avait vécue: un jeune de six ans lui a offert sa tirelire. Mal à l'aise d'accepter de l'argent d'un enfant, il a refusé.

«La mère a dit: ''Non, vous ne pouvez pas refuser. Ça fait un an que mon fils met des sous de côté. Ça fait une heure qu'on marche et il a décidé qu'il le donnerait à qui il voulait, et il vous a choisi», raconte Francine Ruel.

D'ailleurs, cette histoire l'a tant émue qu'elle l'a d'ailleurs incluse dans son roman, Anna et l'enfant vieillard.
 

Voyez l'extrait complet ci-dessous:  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus