Princesses héritières: place à la modernité! | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Princesses héritières: place à la modernité!

Elles se prénomment Victoria, Ingrid Alexandra, Catharina-Amalia, Élisabeth et Leonor. Nées des amours de rois et de roturières, elles sont appelées à régner un jour sur un pays d’Europe. Pleins feux sur la génération montante qui fait souffler un vent de nouveauté sur la monarchie du vieux continent.

Victoria de Suède

Victoria, portant la fameuse robe H&M, en compagnie de son mari.

Photo : Getty Images

Victoria, portant la fameuse robe H&M, en compagnie de son mari.

Âge: 42 ans 

Parents: Le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia

Le 13 juin 2015, Victoria a misé sur une robe H&M de la collection Conscious pour assister au mariage de son frère, Carl Philip. Ce choix audacieux témoigne à merveille du tempérament de l’héritière, qui s’est taillé une place de choix dans le cœur des Suédois. Son Altesse Royale est marraine de plusieurs causes environnementales et ne rate jamais une occasion de mettre en valeur le savoir-faire suédois. «Ma vie est de me dévouer à la Suède. Cela peut paraître prétentieux, mais c’est ainsi que je vois les choses», a-t-elle déclaré lors d’un entretien avec des médias de son pays. Celle qui a souffert d’anorexie au cours de son adolescence respire aujourd’hui la sérénité. En 2010, elle a épousé son ancien prof de fitness, Daniel Westling, un nouveau venu que sa famille a mis du temps à accepter. Le couple, qui a eu deux enfants depuis — Estelle, sept ans, et Oscar, trois ans —, a bien fait de persévérer, puisqu’il file toujours le parfait amour.

Elle est une sportive aguerrie.

Getty Images

Elle est une sportive aguerrie.

Le saviez-vous?

  • Elle parle couramment l’anglais, l’allemand, le français et l’espagnol.
  • C’est une sportive accomplie: on l’a notamment vue en train de pratiquer le ski, l’équitation, le taekwondo et la voile.

Leonor d’Espagne

Lors du discours du 4 novembre, à Barcelone.

Photo : Getty Images

Lors du discours du 4 novembre, à Barcelone.

Âge: 14 ans

Parents: Le roi Felipe VI et la reine Letizia

Son père l’a décorée de l’ordre de la Toison d’or.

Photo : Getty Images

Son père l’a décorée de l’ordre de la Toison d’or.

L’héritière du trône d’Espagne n’est pas une jeune fille comme les autres. Le 4 novembre, elle a fait fi du climat de peur provoqué par les indépendantistes à Barcelone en livrant avec aplomb un discours rafraîchissant lors d’une remise de prix. «Cette terre, la Catalogne, occupera toujours une place spéciale dans mon cœur», a-t-elle affirmé devant un parterre conquis. Longtemps protégée de la surexposition par ses parents, qui tenaient à ce qu’elle profite de son enfance, la princesse des Asturies assume un nombre croissant de responsabilités. Le 30 janvier 2018, elle est devenue la première Espagnole à être décorée de la Toison d’or, l’ordre de chevalerie le plus prestigieux du pays. Leonor est très proche de sa sœur, l’infante Sofia, avec qui elle a notamment eu la chance de se rendre dans un camp de vacances en sol américain. Polyglottes et globe-trotteuses, les deux adolescentes sont déjà des femmes du monde.

Avec sa sœur, Sofia.

Photo : Getty Images

Avec sa sœur, Sofia.

Le saviez-vous?

  • Ses parents ont annoncé sa naissance à la presse par message texte.
  • Tout comme sa mère, la jeune fille a désormais une poupée Barbie de collection à son effigie.

Ingrid Alexandra de Norvège

Avec son frère, Sverre Magnus.

Photo : Getty Images

Avec son frère, Sverre Magnus.

Âge: 15 ans

Parents: Le prince Haakon et la princesse Mette-Marit

Étudiante dans une école privée d’Oslo, cette adolescente discrète commence tout juste à assumer son rôle au sein de la monarchie. En 2018, elle était présente aux côtés de ses parents lors de la visite officielle du prince William et de Kate Middleton en Norvège. Issue d’une union heureuse, Ingrid est très proche de sa mère, la rebelle Mette-Marit, qu’elle soutient dans son combat contre la fibrose pulmonaire. «Tu es consciencieuse, lucide et capable, chaleureuse et sage. Tu es dotée d’un grand sens de l’humour. J’espère y être un peu pour quelque chose et je te garantis que tu en auras besoin!» a déclaré son grand-père paternel, le roi Harald V, le jour de sa confirmation. La princesse est une étudiante modèle, mais elle a aussi un penchant pour la mode. À 12 ans, elle faisait déjà sourciller les médias norvégiens en portant des lunettes de soleil sur le balcon du palais le jour de la fête nationale norvégienne. Après tout, on est princesse ou on ne l’est pas...

Une star-née!

Photo : Getty Images

Une star-née!

Le saviez-vous?

  • Elle a été demoiselle d’honneur au mariage de sa marraine, la princesse Victoria de Suède.
  • De 2010 à 2014, elle a fréquenté une école primaire publique.

Élisabeth de Belgique

Elle apprend les rudiments du statut de souveraine auprès de son père.

Photo : Getty Images

Elle apprend les rudiments du statut de souveraine auprès de son père.

Âge: 18 ans

Parents: Le roi Philippe et la reine Mathilde

Le 25 octobre, le roi Philippe n’a pu contenir son émotion quand il a rendu hommage à sa fille le jour de son 18e anniversaire. «N’aie pas peur d’avancer, de relever les défis. Tu rayonnes, tu as tant de qualités, je suis sûr que cela apportera beaucoup de bonheur à tous ceux que tu rencontreras», a-t-il dit lors d’une cérémonie organisée au Palais royal pour fêter la future reine. Cette
dernière, qui termine ses études secondaires au Atlantic College, situé au Royaume-Uni, rêve déjà de changer le monde. «C’est à cela que je veux m’atteler dans les années à venir: essayer de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons et contribuer à l’améliorer en donnant le meilleur de moi-même. Le pays peut compter sur mon engagement», a-t-elle mentionné lors de la cérémonie. Férue de musique, une passion héritée de sa mère, cette touche-à-tout pratique la danse depuis son plus jeune âge. En attendant de monter sur le trône, elle fait ses classes auprès de son paternel.

Avec sa mère, Mathilde, et son frère, Emmanuel.

Photo : Getty Images

Avec sa mère, Mathilde, et son frère, Emmanuel.

Le saviez-vous?

  • Elle a refusé la dotation royale de 920 000 € à laquelle elle avait droit pour ses 18 ans.
  • Grâce à la modification de la Loi sur la succession au trône, elle sera la première souveraine à régner sur la Belgique. Les autres étaient des reines consorts. 

Catharina-Amalia des Pays-Bas

Avec son père.

Photo : Getty Images

Avec son père.

Âge: 16 ans

Parents: Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima

Si le rôle du monarque néerlandais n’est que purement décoratif, il n’en demeure pas moins important aux yeux du grand public. Catharina-Amalia n’avait pas 10 ans quand elle est devenue l’héritière du trône. Malgré ce statut privilégié, la jeune fille et ses
deux sœurs, les princesses Alexia et Ariane, ont connu une existence normale, fréquentant l’école publique de la petite ville de Wassenaar au cours de leur enfance. Leurs parents avaient même élaboré une charte pour empêcher les journalistes de les approcher! La future reine a confié en entrevue que son avenir lui semblait «parfois improbable». Les médias du royaume, qui réclament des apparitions plus fréquentes de la princesse, devront visiblement prendre leur mal en patience. Son Altesse Royale préfère encore se consacrer à ses études, à l’équitation... et au hockey.

Avec ses soeurs.

Photo : Getty Images

Avec ses soeurs.

Le saviez-vous?

  • La princesse se rend à l’école en vélo... et sans gardes du corps.
  • Sa grand-mère, son arrière-grand-mère et sa trisaïeule ont été reines des Pays-Bas.
Elle se rend à l’école en vélo.

Photo : Getty Images

Elle se rend à l’école en vélo.

À lire aussi

Et encore plus