Marie Soleil Dion s'ouvre sur les complexes qu'elle avait enfant et livre un témoignage inspirant | 7 Jours
/magazines/7jours

Marie Soleil Dion s'ouvre sur les complexes qu'elle avait enfant et livre un témoignage inspirant

Image principale de l'article Marie Soleil Dion livre un témoignage inspirant
Joël Lemay / Agence QMI

Marie Soleil Dion a pris le temps de partager un message des plus inspirants sur son compte Instagram.

C'est que la comédienne est porte-parole de l'organisme ÉquiLibre, qui, depuis huit ans, tient la semaine «Le poids? Sans commentaire», qui a pour but de sensibiliser les Québécois aux conséquences des commentaires sur l'apparence physique, en les poussant à valoriser autre chose, comme les accomplissements, la personnalité, les efforts, etc.

• À lire aussi: Marie-Soleil Dion : les premiers pas de Léon

La semaine s'étant terminée le 29 novembre dernier, Marie Soleil Dion a décidé de marquer la fin de la semaine en partageant un message inspirant, en dévoilant une photo d'elle plus jeune, s'ouvrant par le fait même sur ses complexes de jeunesse.


Celle qui co-anime Ne jamais faire à la maison avec Jonathan Roberge a expliqué qu'enfant, bien avant l'arrivée des réseaux sociaux, elle ne pouvait s'empêcher de se comparer aux vedettes qu'elle voyait à la télé et dans les magazines.

• À lire aussi: Jonathan Roberge annonce que son fils s'est fait retirer une tumeur au cerveau

«On le répète sans cesse mais on est bombardés d’images de « perfection ». Les réseaux sont remplis de ventres plats, de fesses juste assez bombées, d’abdos de fer, de lèvres pulpeuses, de peaux lisses et de minceur. La réalité est différente. Nous sommes tous différents et certainement pas moins beaux. Une semaine comme celle-là c’est aussi pour petite Marie Soleil qui se trouvait joufflue, qui détestait sa bedaine, ses dents, ses cheveux frisottés. Elle rêvait d’être mince et belle comme Alicia Silverstone dans Clueless ou Caroline Dhavernas dans Zap. Elle essayait de s’habiller comme elles mais ça ne donnait pas le même effet. Mais petite Marie Soleil voyait ces filles à la télé et dans le Filles d’aujourd’hui une fois par mois. Pas tous les jours, toutes les heures, toutes les secondes sur son IPad ou son cell. Elle ne recevait pas de remarques ni de commentaires en ligne non plus. ( internet existait moyen à l’époque ... grande Marie Soleil est vieille mine de rien ��). Bref , continuons après cette semaine à diversifier nos commentaires, à valoriser la personnalité et à être bienveillants envers nous-mêmes et les autres», a-t-elle indiqué sous une photo d'elle, enfant, aux côtés de Minnie Mouse.

On trouve que la prise de parole de Marie Soleil très inspirante, mais surtout pertinente et essentielle!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus