Christina Aguilera, enfin bien dans sa peau | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Christina Aguilera, enfin bien dans sa peau

Image principale de l'article Christina Aguilera, enfin bien dans sa peau
Photo : Getty Images

Après avoir passé des années à se torturer pour conserver une silhouette longiligne, la chanteuse a décidé de faire la paix avec son corps. À 38 ans, Christina Aguilera se montre fière de ses courbes!

À l’époque où Christina se déhanchait sur l’air de Genie in a Bottle, son ventre ultraplat était aussi populaire que ses chansons pop. Vingt ans plus tard, sa minceur absolue a cédé la place à de généreuses rondeurs, qui sont toutefois loin de complexer la principale intéressée. «Je me sens plus confiante dans mon corps aujourd’hui. Je ne veux plus jamais redevenir celle que j’étais à 20 ans, aux prises avec des insécurités», a-t-elle confié en entrevue à The Sunday Times

La chanteuse à l’époque où elle s’affamait...

Photo : Getty Images

La chanteuse à l’époque où elle s’affamait...

Comparaison malsaine

En grandissant sous la lumière des projecteurs — trop souvent dans l’ombre de la princesse pop adulée Britney Spears —, Christina a senti qu’elle devait avoir un physique parfait pour concurrencer toute rivale. «Elle comptait ses calories, faisait de l’exercice de façon excessive et passait son temps à se comparer aux autres célébrités», a révélé l’une de ses connaissances au magazine Life & Style. Cette tyrannie de l’apparence, l’interprète de Beautiful refuse désormais de se l’imposer. «Elle prend maintenant plaisir à manger, a confié la source. Elle porte une taille 16 et elle en est fière!» 

Elle n’hésite pas à dévoiler son corps sur scène!

Photo : Getty Images

Elle n’hésite pas à dévoiler son corps sur scène!

Acceptation de soi

L’avenir s’annonce donc plus sain pour la maman de Max, 11 ans, et de Summer, 5 ans, qui souhaite à présent se servir de son expérience pour aider d’autres femmes à accepter leurs kilos en trop. Car, comme elle le disait si bien dans son entrevue: «La meilleure chose à propos de la vie et du fait de vieillir est un sens plus profond de l’acceptation de soi.»

À lire aussi

Et encore plus