Les 7 envies de... Andréanne A. Malette | 7 Jours
/magazines/7jours

Les 7 envies de... Andréanne A. Malette

Image principale de l'article Andréanne A. Malette
Photo : Karine Lévesque, TVA Publications

L’auteure-compositrice-interprète Andréanne A. Mallette aime sa vie d’artiste, qui la mène aux quatre coins du Québec, où elle se produit en spectacle. Toutefois, on sent dans ses envies qu’elle désire atteindre un meilleur équilibre et qu’elle met tout en place pour y arriver.

1. Je ne veux plus...

«Me taire. Je ne suis pas une personne qui parle beaucoup et je ne prends pas trop de place, mais je n’ai aucune tolérance par rapport au manque de respect ou aux injustices et je refuse de me taire devant de telles situations. C’est peut-être dû au fait que je suis dans la trentaine maintenant et que je me sens plus crédible quand je m’affirme. Je ne veux plus avoir peur de dire ce que je pense. Je m’assume.»

2. J’aspire à...

«Continuer à vivre de mon art! J’ai envie d’aller au bout de mes idées et de mes projets. Je suis une personne extrêmement créative et, depuis quelques années, ma carrière fonctionne bien. Cela me permet d’aller de l’avant et de me dépasser, ce que je trouve très gratifiant. En plus, ça me donne une grande liberté, alors j’aspire à vivre de ma musique encore très longtemps.»

Photo : Annie T. Roussel, Le Journal de Québec

3. J’aimerais être moins...

«Sensible. En même temps, c’est une contradiction, car j’ai besoin de ma sensibilité pour écrire et interpréter des chansons. Mais si je pouvais avoir un bouton ON/OFF, je l’utiliserais des fois, car je ressens vraiment les énergies et les émotions des gens. J’aimerais les ressentir avec moins d’intensité. Et si je pouvais être moins bordélique, ça pourrait m’aider! Je vis dans un chaos que je trouve bien organisé, mais mon chum n’est pas toujours d’accord... (rires)»

4. J’aimerais être plus...

«Présente pour mes amies. J’ai la chance d’avoir de très bonnes amies. Elles ont toutes des professions et des horaires plus traditionnels que moi, en plus d’avoir des enfants. Moi, je suis un peu la rebelle de la gang avec mes horaires atypiques; je suis souvent sur la route en tournée. Elles me manquent, et je veux les voir plus souvent.»

5. Je veux...

«Des enfants! Je ne suis pas nécessairement rendue là dans ma vie mais, quand je pense à mes vieux jours, au moment où je regarderai en arrière, s’il y a une chose à côté de laquelle je ne veux pas être passée, c’est bien d’avoir des enfants. C’est le seul élément indispensable dans ma vie: je sais que j’en veux et j’espère que je pourrai en avoir, car ce n’est pas une garantie non plus. J’ai envie de vivre cette relation-là avec un enfant. Je suis de nature très protectrice et j’ai un cœur d’enfant, alors je me vois m’émerveiller devant une chenille ou faire des anges dans la neige avec mon enfant.»

6. Je compte...

«Me mettre à la méditation. J’écoutais un documentaire sur le cerveau récemment, et ils ont parlé de la méditation et de ses nombreux bienfaits sur notre cerveau. Étant donné que je veux calmer mon activité mentale envahissante, je compte essayer ça. Cela dit, je compte également ne pas trop procrastiner et commencer bientôt! (rires)»

7. Je souhaite...

«Que la génération de jeunes qui évolue présentement avec la technologie et les réseaux sociaux puisse grandir sans avoir ce besoin de l’approbation des autres pour s’aimer. Je leur souhaite de créer entre eux des liens vrais et forts comme ceux que j’ai développés plus jeune, en jouant dehors avec mes amis. Je leur souhaite tellement de grandir avec une paix d’esprit et un environnement sain... J’ai l’impression que ça va être difficile pour eux et je trouve ça triste.»

À lire aussi

Et encore plus