Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques s'ouvre sur sa transformation physique pour son plus récent rôle | 7 Jours
/magazines/7jours

Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques s'ouvre sur sa transformation physique pour son plus récent rôle

Image principale de l'article Philippe-Audrey sur sa transformation physique
Mélany Bernier

Pour son premier rôle principal au cinéma, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques s'est complètement métamorphosé. En entrevue dans les pages de la plus récente édition de notre magazine, le comédien s'est ouvert sur la transformation physique majeure qu'il s'est lui-même imposée.

Dans le film Les Barbares de La Malbaie, Philippe-Audrey campe le rôle d'un joueur de hockey. Pour se préparer, il a rencontré plusieurs joueurs de hockey, mais il a aussi effectué une véritable préparation physique, en prenant 40 livres.

«Ce n'est pas le réalisateur qui l'a exigé; je me suis moi-même fixé cet objectif. J’ai rencontré plusieurs joueurs de hockey et j’ai remarqué que je n’avais pas du tout la même physionomie qu’eux. Ils ont tous de grosses épaules, le torse bien développé et des jambes musclées», a-t-il expliqué.

  



De son propre aveu, il explique que ce travail lui a permis de se mettre en confiance pour son rôle.

«Au départ, je voulais juste me gonfler pour avoir une apparence de gars musclé, mais, par la suite, j’ai fait un régime spécial pour gonfler aussi ma face et mon ventre. [...] Déjà que j’étais catapulté dans un univers que je ne connaissais pas, s’il avait fallu en plus que je n’y croie pas en me regardant, ç’aurait été très difficile.

Quelques mois après la fin du tournage, Philippe-Audrey arbore toujours les cheveux longs et la barbe, un look qu'il dit détester.

«Mais je ne sais pas si je vais rester comme ça encore longtemps...», a-t-il mentionné.

Le film Les Barbares de La Malbaie sera en salle dès le 22 novembre.
  

Lisez l'entrevue complète avec Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques dans la plus récente édition du magazine 7 Jours

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus