Mensonges | La dernière mission | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Mensonges | La dernière mission

Mercredi le 20 novembre à 21 h, TVA (Finale de la série)

Julie (Fanny Mallette) ne doit pas échouer dans son plan si elle veut qu’Isabelle (Éliane Gagnon) lui permette enfin d’attraper Louis Carrière (Claude Legault).
Photo : Serge Gauvin

Julie (Fanny Mallette) ne doit pas échouer dans son plan si elle veut qu’Isabelle (Éliane Gagnon) lui permette enfin d’attraper Louis Carrière (Claude Legault).

L’escouade Catharsis a marqué des points, mais Louis Carrière est toujours insaisissable. Cette fois, Julie et Bob mettent en place une opération impliquant la fille de Carrière. Ils sont prêts à aller très loin dans leur manipulation pour coincer le tueur... Le temps est compté, puisque Carrière prépare un grand coup: éliminer le premier ministre!

J ulie Beauchemin ne compte plus le nombre de criminels qui se sont retrouvés derrière les barreaux grâce à son excellent travail, à son flair et à ses méthodes d’interrogatoire. Depuis qu’elle dirige l’escouade Catharsis, sa façon de travailler a changé. Elle s’occupe d’anciens dossiers qui n’ont pu être résolus auparavant et, grâce à d’habiles opérations montées par son équipe et elle, plusieurs criminels qui étaient en liberté purgent maintenant des peines de prison. Depuis des semaines, elle traque un criminel comme elle n’en a jamais vu auparavant. Celui qui a longtemps été désigné comme «l’imitateur» a pris le visage de Louis Carrière, un homme qui tue sans scrupule pour se venger de tous ceux qui l’ont fait souffrir et qui sont responsables de sa chute ainsi que de la perte de 50 millions de dollars. 

«En cette fin de saison, Julie et Bob travaillent ensemble. Dans l’avant-dernier épisode, ils se concentraient sur la prise de contact avec Isabelle, la fille de Louis Carrière. Dans la finale, ils vont encore plus loin et se servent d’elle pour atteindre son père. Comme ils l’ont fait toute la saison, ils mettent une opération en route. Cependant, ils vont cette fois beaucoup plus loin pour se rapprocher d’Isabelle en jouant sur le deuil de la jeune femme. On va se demander si ce qu’ils font est vraiment éthique, et même eux auront des doutes à certains moments», explique l’auteur, Gilles Desjardins. 

Éthique et politique

Jamais, dans aucune autre situation, n’avons-nous vu Julie agir comme elle le fera avec Isabelle Bellisle-Carrière. «Ce que Julie et Bob vont faire, c’est manipuler la jeune femme pour obtenir des informations incriminantes sur son père. Ce sera troublant, je dirais même bouleversant de les voir agir avec elle», souligne l’auteur. 

Malgré leurs scrupules et leurs réticences, Julie et Bob savent qu’ils n’ont pas le choix. Il s’agit là de leur dernière chance de coincer Louis Carrière, qui n’arrêtera de tuer qu’une fois qu’on lui aura passé les menottes.

Louis Carrière (Claude Legault)

Photo : Serge Gauvin

Louis Carrière (Claude Legault)

«L’opération mise en place s’appelle l’opération Motti. C’est une opération du genre militaire qui vise dans un premier temps à encercler l’ennemi puis à l’anéantir. L’opération se fait en deux volets. Le premier vise à détruire tous les faux alibis de Louis Carrière. C’est ce à quoi travaillent Maxime, Carla, Khadija et Tom. Julie, Bob et même Hugo sont sur le terrain pour le deuxième volet, celui des aveux. C’est une opération d’une telle envergure qu’Hugo, qui sort rarement du bureau, est forcé de le faire puisqu’on a besoin de tout le monde sur le terrain.» 

En plus du danger qui guette quiconque s’approche de Louis Carrière et de la crainte de le voir faire d’autres victimes, un nouvel enjeu s’ajoute à l’urgence d’agir: les enquêteurs apprennent que la prochaine cible de Carrière est le premier ministre. «Louis Carrière le tient responsable de la perte de ses 50 millions et c’est probablement le point culminant de sa vengeance...», avoue Gilles Desjardins. 

Le cas Anderson

Pendant que les enquêteurs en ont plein les bras à tenter de coincer Carrière et à protéger le premier ministre sans y laisser leur peau, ils oublient en partie Anthony Anderson. Ce dernier réussit à sortir de sa cellule et voit des documents qui pourraient lui permettre de faire tomber complètement l’opération lancée par l’escouade Catharsis. Profitera-t-il de la situation?

Le premier ministre sera-t-il sauvé par l’escouade Catharsis?

Photo : Serge Gauvin

Le premier ministre sera-t-il sauvé par l’escouade Catharsis?

Si la tension est à son comble et que certains personnages mettent leur vie en péril, on revient également sur leur vie privée. Jean-Marc n’a pas abandonné l’idée de faire payer Maxime tandis que Bob a beaucoup de choses à régler...«C’est l’épisode qui m’a le plus touché de toute la série, il est vraiment bouleversant. Le réalisateur Francis Leclerc a fait un super boulot!» conclut Gilles Desjardins. 

Jean-Marc (Gabriel Arcand) n’a pas renoncé à faire payer Maxime...

Photo : Serge Gauvin

Jean-Marc (Gabriel Arcand) n’a pas renoncé à faire payer Maxime...

À lire aussi

Et encore plus