Debbie Lynch-White réagit à un message qu'elle a reçu d'un internaute à propos de son poids | 7 Jours
/magazines/7jours

Debbie Lynch-White réagit à un message qu'elle a reçu d'un internaute à propos de son poids

Image principale de l'article Debbie Lynch-White réagit à un message reçu
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Les personnalités publiques reçoivent, chaque jour, leur lot de commentaires, qu'ils soient bons ou mauvais. Récemment, Debbie Lynch-White a reçu un commentaire de la part d'un internaute qui l'a particulièrement fait réagir et elle a décidé d'en parler.

C'est au micro de Rythme FM, lors de sa chronique hebdomadaire à l'émission matinale Jamais trop tôt, que la comédienne est revenue sur le sujet. Pour mettre en contexte, elle a d'abord lu le message qu'elle a reçu de la part d'un admirateur.

«Salut! J'ai lu l'article sur les femmes en surpoids que t'as fait, je veux te dire que je t'admire beaucoup pour ce que tu dis. Moi aussi je suis un obèse morbide et ça prend des personnes comme toi pour en parler davantage », a-t-elle rapporté.

• À lire aussi: Debbie Lynch-White revient avec humour sur les péripéties de son voyage à New York

Même si Debbie reconnait que le message «part d'un bon fond», il n'en demeure pas moins que ces quelques lignes l'ont fait sourciller et qu'elle y a trouvé «beaucoup de maladresse». Tellement qu'elle a décidé d'y répondre, chose qu'elle ne fait pas souvent. Mais le commentaire l'a surtout fait réfléchir un peu plus loin.

«J'en suis venue à la conclusion que, on peut-tu abolir la maudite expression ''obèse morbide''? Obèse, ok, ça dit ce que ça veut dire, mais y'a des alternatives. Enveloppé, généreux, dodu, confortable, chubby. Pis morbide, selon le Larousse, ça veut dire ''Qui relève de la maladie, le caractérise ou en résulte; un état morbide'' ou ''Qui a un caractère malsain, anormal; une curiosité morbide''», a exprimé celle qu'on peut voir dans l'émission Une autre histoire à Radio-Canada.

Elle continue: «C'est pas parce que t'es mince que t'es plus en santé, pis c'est pas parce que t'es gros que tu l'es pas. Pis c'est pas parce que t'es gros qu'on a le droit de t'attribuer les adjectifs du mot ''morbide'', c'est-à dire contagieux, dangereux, immoral, insalubre, libidineux, macabre et encore moins anormal. Mange bien, fais de l'exercice physique pis marche la tête haute parce que tes courbes sont belles, sensuelles, le fun à caresser pis très, très loin d'être morbides.»   

Photo Agence QMI, Joël Lemay



Parallèlement, la comédienne dit avoir reçu (et répondu!) à un autre message durant la fin de semaine dernière d'un homme «qui ne se mêlait pas de ses affaires» et qui trouvait qu'elle avait repris du poids depuis le film La Bolduc.

«C'est sûr que, t'sais, pour La Bolduc, j'avais perdu du poids et quand on perd du poids rapidement, pas trop sainement pis en se privant de plein d'aliments, ben, ça fait comme Étienne Boulay vous comptait hier: on tombe dans les jujubes», a-t-elle exprimé.

• À lire aussi: Étienne Boulay révèle sa nouvelle silhouette après avoir perdu près de 30 lbs

À ce message, elle dit avoir simplement rétorqué: «Mon cher, mon corps ne vous concerne pas!»

Pour voir sa «montée de lait» en intégralité:   

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus