Patrick Hivon s’ouvre sur la crise de la quarantaine qu’il traverse | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Patrick Hivon s’ouvre sur la crise de la quarantaine qu’il traverse

Image principale de l'article Patrick Hivon s’ouvre sur le sujet
Dominick Gravel/Agence QMI

En pleine mi-quarantaine, Patrick Hivon traverse, de son propre aveu, une période de remise en question. C’est ce qu’il a confié en entrevue dans la plus récente édition du magazine La Semaine.

«La période que je traverse me permet aussi de remettre les pendules à l’heure, c’est-à-dire de déterminer ce que je n’aime pas de ce que je fais et ce que j’aimerais améliorer. Parce qu’en travaillant constamment, je n’ai pas de temps pour l’introspection», a expliqué celui qu’on peut présentement voir dans le rôle du méchant David, dans la série L’Échappée.

Malgré tout, le comédien, qui est en relative pause de travail depuis trois mois, estime qu’il «apprécie» sa crise de la quarantaine, car elle se révèle être plus positive que négative.

«Elle ne me fait pas faire trop de niaiseries! C’est pour moi une crise très créative. Puis le sport m’aide beaucoup», a-t-il avoué.

En plus de pratiquer le hockey et le ski de fond, Patrick Hivon s’adonne aussi à un nouveau passe-temps : la soudure. C’est un ami qui lui apprend.

«J’ai effectué une première séance de quatre heures et j’ai adoré ça. Je me demande si je suivrai ou non des cours de forge ou de sculpture de bois; ça reste à voir», a expliqué celui qu’on pourra également bientôt voir dans la série La Faille, dès décembre.

Lisez l’entrevue complète avec Patrick Hivon dans la plus récente édition du magazine La Semaine.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus