Nicki Minaj dit oui à un criminel | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Nicki Minaj dit oui à un criminel

Image principale de l'article Nicki Minaj dit oui à un criminel
Photo : Shutterstock

La célèbre rappeuse s’est mariée en secret avec son amoureux des derniers mois, Kenneth Petty, un délinquant sexuel qui a été condamné dans le passé pour... homicide involontaire. 

C’est le 21 octobre que Nicki Minaj a uni sa destinée à son ancien amour d’adolescence, après moins d’un an de fréquentations. La New-Yorkaise de 36 ans en a fait l’annonce sur Instagram le lendemain du mariage, en publiant une vidéo dans laquelle on aperçoit deux tasses marquées Mr. et Mrs., ainsi que deux casquettes avec les inscriptions Bride et Groom, soit «les mariés». On peut aussi lire sous la publication le nouveau nom de la chanteuse, Onika Tanya Maraj-Petty. 

La famille avant tout

Tenue dans le plus grand secret, la cérémonie était toutefois dans les plans de Nicki et Kenneth depuis plusieurs mois. Fin juin, la rappeuse avait confié à l’émission Queen Radio qu’elle avait obtenu une licence de mariage, ce qui lui laissait quelques mois pour convoler en justes noces selon la loi américaine. Nicki avait annoncé en septembre qu’elle voulait prendre sa retraite pour se consacrer à sa famille et à sa vie personnelle, et elle n’a visiblement pas perdu de temps pour mettre son plan à exécution! 

Lourd passé judiciaire

Si la rapidité à laquelle les nouveaux époux ont officialisé leur union en a surpris plus d’un, c’est aussi le lourd passé criminel de Kenneth, 41 ans, qui retient l’attention. En 1994, l’homme a purgé quatre ans de prison pour une tentative de viol commise alors qu’il avait 15 ans. Kenneth a de nouveau été incarcéré en 2002 pour homicide involontaire avec une arme à feu, crime pour lequel il a passé un total de sept ans derrière les barreaux. Nicki Minaj n’a toutefois rien à faire des critiques sur le lourd passé judiciaire de Kenneth: la star est follement amoureuse et est prête à défendre bec et ongles celui qu’elle appelle désormais son mari! 

À lire aussi

Et encore plus