Jeudi 31 octobre | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Jeudi 31 octobre

À ne pas manquer

Catastrophes en mer (Finale de la saison 1)

Photo : Canal D

20 h, Canal D

Une vaste opération de sauvetage est lancée dans les eaux de la Manche en janvier 2007 lorsque les membres de l’équipage du MSC Napoli sont soudainement obligés d’abandonner leur navire après avoir découvert une importante fissure dans la coque. Qu’est-ce qui a causé ce bris? Au cours de leur investigation, les enquêteurs font une découverte choquante: un défaut de conception, qui pourrait bien mener à d’autres catastrophes du même genre!

Jodi Arias: victime ou meurtrière? (En rafale)

Photo : Investigation

Dès 20 h, Investigation

Le 9 juin 2008, Travis Alexander, 30 ans, est trouvé mort chez lui, dans sa douche, par des amis. Il a été poignardé à plusieurs reprises, sa gorge a été tranchée et il a reçu une balle à la tête. La police mène son enquête et procède à l’arrestation de l’ancienne petite amie de la victime, Jodi Arias qui, après avoir clamé son innocence pendant un moment, finit par avouer avoir tué Alexander dans un acte de légitime défense. Qu’en est-il vraiment? Appuyée sur des images d’archives et des témoignages inédits, cette minisérie documentaire en trois épisodes revient sur cette affaire de sexe, de mensonges et de meurtre qui a captivé les médias et le public américains.

Hooké à la chasse

Photo : Unis TV

21 h, Unis TV

Dans cet épisode, Franck Emond part à la chasse à l’ours à Tourilli, près de la réserve faunique des Laurentides. Déterminé à vivre une expérience mémorable, Franck se donne comme mission de tout apprendre sur l’ours noir et, surtout, de mettre la main sur un gros trophée! Atteindra-t-il son objectif?

Un safari près de chez nous

Photo : Canal Vie

21 h 30, Canal Vie

Dans un zoo, les animaux sont logés, nourris, soignés... Mais ils doivent aussi être divertis! Au Parc Safari, on s’assure donc de les tenir bien occupés, grâce à des moyens aussi originaux qu’ingénieux. Bref, il est important que tout le monde s’amuse, les pensionnaires comme les visiteurs!

À lire aussi

Et encore plus