La vérité sur l’affaire Harry Quebert | Des squelettes dans le placard | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

La vérité sur l’affaire Harry Quebert | Des squelettes dans le placard

Samedi le 19 octobre à 21 h, Radio-Canada

Marcus et Gahalowood (Ben Schnetzer et Damon Wayans Jr.) reçoivent des aveux qui changent complètement la tournure de l’affaire.
Photo : Radio-Canada

Marcus et Gahalowood (Ben Schnetzer et Damon Wayans Jr.) reçoivent des aveux qui changent complètement la tournure de l’affaire.

En relisant le rapport d’enquête du chef de police Gareth Pratt sur la disparition de Nola, Marcus et le sergent Gahalowood découvrent des informations qui les aiguillent vers un nouveau suspect. Par le fait même, ils réalisent que Harry ne savait pas tout de Nola.

L’action commence le 4 juillet 2008. Le sergent Perry Gahalowood et Marcus sont en voiture, et le policier reproche à son passager de n’avoir qu’un but en tête: prouver que son ami Harry Quebert est innocent — au détriment de la vérité et du mal qu’il inflige aux personnes concernées par l’enquête. Néanmoins, quand Perry rejoint Marcus dans la véranda de sa maison pour boire un verre, il reconnaît avoir noté deux éléments surprenants dans le rapport d’enquête de Gareth Pratt sur la disparition de Nola: l’ex-chef de police ne mentionne ni Elijah Stern ni Harry. 

Marcus est étonné de l’apprendre, car Nancy Hattaway lui a dit qu’elle avait parlé de Stern à Pratt après la disparition de Nola, et Tamara Quinn a montré à ce dernier la lettre compromettante qu’elle avait trouvée chez Harry. Afin de comprendre pourquoi l’ex-chef de police a omis d’écrire ces détails importants dans son rapport, Marcus et Galahowood lui rendent visite. Pratt est furieux qu’ils osent remettre son travail en question, surtout après tous ses efforts pour retrouver Nola à l’époque. Lorsqu’il déclare à Galahawood qu’on ne se fait pas ce genre de coups bas entre flics, le sergent réplique que oui, les bons enquêteurs le font.

L’ex-sergent Gareth Pratt (Kurt Fuller) devient un suspect dans l’enquête.

Photo : Radio-Canada

L’ex-sergent Gareth Pratt (Kurt Fuller) devient un suspect dans l’enquête.

Plus rien à perdre

Ébranlé par l’observation de Galahawood, Pratt passe aux aveux. En août 1975, il a fait une chose impensable qui l’a forcé à maquiller une partie de son rapport sur la disparition de Nola: il a eu des relations sexuelles avec l’adolescente. Dans la foulée de ses révélations, le policier à la retraite est arrêté et considéré comme un suspect dans l’enquête sur le meurtre de Nola. Il va sans dire que la nouvelle a l’effet d’une bombe sur les résidents de Sommerdale, de même que sur Harry, qui refuse de croire que celle qu’il aimait a couché avec un autre homme.

La scène suivante se passe en août 1975. On en apprend un peu plus au sujet de Luther Caleb, le chauffeur d’Elijah Stern. Ainsi, en plus de le voir conduire Nola chez son patron, qui veut la peindre nue, on assiste à un violent échange entre Jenny et lui. Il lui avait proposé d’être son modèle et il n’accepte pas son refus. On découvre également qu’il lui arrivait d’espionner Nola lors de ses visites chez Harry. 

Nola (Kristine Froseth) a-t-elle vraiment été infidèle à Harry?

Photo : Radio-Canada

Nola (Kristine Froseth) a-t-elle vraiment été infidèle à Harry?

Condamné d’avance

À l’époque actuelle, Harry annonce à Marcus qu’il a accepté l’accord que le procureur lui a présenté pour alléger sa peine d’emprisonnement. En plaidant coupable pour crime passionnel, il écopera de 10 ans de prison au lieu de 15. Il n’a pas pris cette décision parce qu’il a tué Nola, mais parce que toutes les preuves l’accablent et qu’il est certain que les membres du jury le condamneront avant même d’entendre son histoire.

Certain d’être condamné, Harry (Patrick Dempsey) accepte une offre du procureur afin de purger une peine de prison moins longue.

Photo : Radio-Canada

Certain d’être condamné, Harry (Patrick Dempsey) accepte une offre du procureur afin de purger une peine de prison moins longue.

GAGNANTS SUR TOUTE LA LIGNE

Roy (Ron Perlman) est certain que le livre de Marcus sera un succès.

Photo : Radio-Canada

Roy (Ron Perlman) est certain que le livre de Marcus sera un succès.

Marcus se rend à Manhattan pour remettre à Roy la première version de son livre. En voyant son éditeur ouvrir une bouteille de champagne, l’écrivain lui rappelle que son travail est loin d’être terminé. Cela ne dérange pas Roy, qui est persuadé que le roman sera un succès. Il tient d’ailleurs à le publier la dernière semaine de septembre, peu importe où en sera l’enquête sur la disparition et le meurtre de Nola Kellergan. Quand Marcus lui fait remarquer que son roman ne sera pas fini si l’enquête est toujours en cours, l’éditeur lui explique pourquoi ce n’est pas important. Si l’enquête est terminée, ils vendront une histoire vraie, mais si ce n’est pas le cas, ils pourront mettre en marché une deuxième version du roman avec le reste des détails, et le monde entier devra repasser à la caisse pour les lire. D’une façon ou d’une autre, ils seront gagnants, d’autant plus qu’un producteur souhaite acheter les droits du livre pour en faire un film.

À lire aussi

Et encore plus