Gros plan sur... Le patient anglais | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Gros plan sur... Le patient anglais

Samedi le 19 octobre à 22 h, TQc

Kristin Scott Thomas et Ralph Fiennes.
Photo : TQc

Kristin Scott Thomas et Ralph Fiennes.

Le réalisateur Anthony Minghella a lu le roman d’un seul trait lorsqu’il se trouvait à New York. Après avoir tourné la dernière page, il était complètement désorienté et ne se rappelait plus où il était. Il raconte avoir téléphoné au producteur Saul Zaentz le lendemain pour essayer de l’intéresser au projet. Non seulement ce dernier avait lu le livre, mais tous deux ont découvert que l’auteur Michael Ondaatje faisait une lecture publique près du domicile de Zaentz la fin de semaine suivante et ont convenu d’aller le rencontrer. 

Minghella a pondu pas moins d’une vingtaine d’ébauches de scénario. Puis, une fois le tournage complété, il s’est retrouvé avec un premier montage de 4 h 10 min, impensable pour une sortie en salle. Les nombreuses coupures ont ramené le film à 2 h 42 min.  

Bien que l’œuvre ait remporté neuf Oscars, elle sera toujours trop longue pour ceux qui la détestent. C’est le cas d’Elaine Benes, l’un des personnages principaux de la série Seinfeld, qui trouve ce long métrage ennuyant et interminable. Dans le célèbre épisode intitulé The English Patient, le patron d’Elaine lui demande si elle a aimé le film. Plutôt que de renier ses convictions, elle affirme qu’elle ne l’a pas encore vu. Son patron réplique aussitôt qu’elle doit absolument voir ce film et l’entraîne au cinéma... à son grand désespoir! 

À lire aussi

Et encore plus