«J’ai vécu une expérience unique» −Saskia Thuot | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

«J’ai vécu une expérience unique» −Saskia Thuot

Image principale de l'article «J’ai vécu une expérience unique» −Saskia Thuot
Photo : Julien Faugère, TVA Publications

Elle vient d’ajouter une nouvelle corde à son arc : l’animatrice Saskia Thuot prête sa voix à l’un des personnages du film d’animation La famille Addams, qui sort ce vendredi...

Saskia Thuot n’avait même jamais rêvé de jouer ou de prêter sa voix à un personnage dans un film. «Ç’a été une surprise! J’ai reçu un courriel de l’équipe de doublage me disant qu’Universal aimerait que je double le personnage de Margaux Needler dans le film La famille Addams.» 

Et pourquoi a-t-elle choisi l’animatrice pour interpréter cette voisine de la famille Addams? «Margaux est une animatrice télé qui a une émission de décoration. Elle a de gros cheveux blonds, comme moi... et elle est très colorée!» Le lien s’est fait à cause de la parenté du rôle avec ce que fait Saskia professionnellement. «On n’est pas venu me chercher pour ma voix, mais parce que le personnage colle un peu à ce que je fais dans la vie... même si mon caractère ne ressemble pas du tout à celui de Margaux!» tient-elle à préciser. Elle insiste là-dessus, car les intentions de cette femme ne sont pas tout à fait nobles : Margaux trouve que la maison de la famille Addams ne cadre pas avec son environnement, et cela la contrarie au point qu’elle veut tenter d’y remédier.

Un apprentissage

Comme elle n’est pas actrice — «Je n’ai jamais joué de ma vie», répète-t-elle —, l’expérience n’a pas été facile. «Ç’a été un apprentissage de A à Z. C’est toute une technique, le doublage, avec des lignes rythmiques; on doit lire chaque mot au bon moment. Je suis obligée de dire que ce n’était pas ma force et, évidemment, on avait un temps limité. Ç’a donc été un véritable défi! Mais j’ai été bien accompagnée.»

«Margaux est très énergique, alors je sortais de là vidée!»

Photo : Productions ©

«Margaux est très énergique, alors je sortais de là vidée!»

L’expérience a demandé beaucoup d’énergie à Saskia. «Margaux est très énergique. Elle est tout le temps en train de crier, alors je sortais de là vidée!» Cependant, cela lui a permis de toucher à quelque chose de nouveau. «J’ai vu ça comme une occasion de sortir de ce que je fais habituellement et de vivre une expérience unique, se réjouit-elle. C’est un beau cadeau, une autre chose le fun que j’aurai faite dans ma vie!» 

Apprendre à se regarder à l’écran

Elle ira voir le film au cinéma, sans juger le fruit de ses efforts. «J’essaie de me regarder, de voir ce que je fais, parce que c’est constructif. Maintenant, avec les années, je suis beaucoup plus indulgente envers moi-même, dans le sens où je me regarde avec beaucoup d’amour, de gratitude et de bienveillance. Je trouve ça important de le faire. On se tape assez sur la tête dans la vie! Et quand je vais regarder le film, probablement avec les enfants (son fils, Laurence, 15 ans, et sa fille, Simone, 11 ans), c’est sûr que je vais rire... mais je vais peut-être aussi me recroqueviller un peu dans ma chaise!»

Un jardin secret

Récemment, l’animatrice écrivait sur Instagram : «Dans ma vie personnelle, oh la la! Tout un tourbillon, mais tout va bien! Pas de dévoilement prévu sur ce sujet.» Lorsqu’on tente de lui tirer les vers du nez, Saskia explique : «Ça bouge dans ma vie, mais rien de grave, c’est juste du beau... Des trucs qui m’appartiennent. Pour moi, c’est important de garder un jardin secret. Et mes enfants vieillissent et ils souhaitent avoir, d’une certaine façon, leur intimité aussi.»

Par ailleurs, l’animatrice de Bien, le samedi à 10 h à TVA, ne manque pas de défis en ce moment! Cet automne, elle lance sa collection déco Ma vie ma maison, par Saskia (maviemamaison.com).  

À lire aussi

Et encore plus