Mercredi 23 octobre | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Mercredi 23 octobre

À ne pas manquer

Autiste, bientôt majeur 

Photo : MOI ET CIE

19 h 30, MOI ET CIE 

Charles assiste au spectacle de fin d’année de Mathis. Par ailleurs, alors que les jeunes nous parlent d’avenir, leurs parents s’expriment sur la fierté qu’ils ressentent envers leurs enfants. 

Premier Gala de l’ADISQ 

Pierre Lapointe

Photo : © TQc

Pierre Lapointe

20 h, TQc 

Pierre Lapointe anime le 15e Premier Gala de l’ADISQ, diffusé en direct du MTELUS. 

Un vrai selfie (Début de la saison 2) 

Avec Antonin et Claudine.

Photo : © Unis TV

Avec Antonin et Claudine.

Dès 20 h 30, Unis TV 

Les participants de la première saison se donnent rendez-vous dans un chalet pour faire le point sur leur vie, un an après la fin de leur thérapie. Quant aux huit participants de la deuxième saison, ils se rencontrent pour la première fois. Ils ont tous des problèmes différents, allant du trouble alimentaire jusqu’à la dépression, en passant par l’anxiété et l’alcoolisme. À noter que trois épisodes sont présentés en rafale. 

Deux finales à Z 

Jean-François Mercier, Rire sans tabous.

Photo : © Z

Jean-François Mercier, Rire sans tabous.

Dans le dernier épisode de Rire sans tabous (21 h), Jean-François rencontre des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale tels que la schizophrénie, la bipolarité, le stress post-traumatique et les troubles obsessifs. Puis, dans la finale de la première saison de Barry (22 h 30), Barry s’engage à tourner le dos à sa vie de criminel une fois pour toutes. Tiendra-t-il parole? 

En transition de genre (Début) 

22 h, Canal Vie 

Cette série documentaire dresse le portrait de trois personnes qui ont décidé de changer de sexe. La série nous fait découvrir leur réalité ainsi que les principales étapes de leur transition. D’abord, nous rencontrons Elexis, 23 ans, qui souhaite embrasser sa véritable identité sous le nom de Matthew. 

Compagnons d’armes (Début) 

22 h, Historia 

Cette nouvelle série nous présente le travail peu banal de Vincent «Rocco» Vargas et Eli Cuevas, propriétaires de l’armurerie Banditos qui se spécialise dans la restauration d’armes militaires historiques. 

À lire aussi

Et encore plus