Killing Eve | Le chat et la souris (Début) | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Killing Eve | Le chat et la souris (Début)

Jeudi 17 octobre à 21 h, addikTV

Eve Polastri et Villanelle (Sandra Oh et Jodie Comer) sont destinées à s’opposer!
Photo : Addik TV

Eve Polastri et Villanelle (Sandra Oh et Jodie Comer) sont destinées à s’opposer!

À la suite du meurtre d’un politicien, l’agente Eve Polastri, du service de renseignement de sécurité intérieure britannique (MI5), est chargée de protéger l’unique témoin du crime. Au lieu de s’en tenir à son mandat, elle mène sa propre enquête et devient la cible de l’assassin, une psychopathe qui sème la mort partout où elle passe. 

La première scène donne un bon aperçu du ton de la série qui mélange espionnage, humour noir et suspense. Ainsi, après avoir arraché un sourire à une fillette installée en face d’elle dans une crèmerie, l’assassin psychopathe Villanelle lui renverse son bol de crème glacée sur les genoux en quittant l’établissement. 

La scène suivante se déroule à Londres, où on retrouve Eve Polastri le lendemain de la soirée d’anniversaire de Bill Pargrave, son supérieur au MI5. Au moment où elle remercie le ciel d’avoir tout le week-end pour se remettre de sa cuite, l’agente est convoquée à une réunion d’urgence au travail.  

Une mission simplissime 

Dès qu’Eve arrive au travail, Elena (Kirby Howell-Baptiste) l’informe de la mission qui l’attend.

Photo : Addik TV

Dès qu’Eve arrive au travail, Elena (Kirby Howell-Baptiste) l’informe de la mission qui l’attend.

À son arrivée, elle est accueillie par sa collègue Elena, qui lui raconte qu’en écoutant aux portes, elle a appris qu’on les a fait venir parce qu’un politicien russe soupçonné de trafic sexuel a été assassiné à Vienne. L’information est ensuite confirmée par Carolyn Martens, la responsable du bureau du MI6 (le service de renseignement extérieur du Royaume-Uni) en Russie, qui a demandé la réunion. 

Photo : Addik TV

Après avoir décrit les circonstances du meurtre à Eve, Elena et Bill, Carolyn leur explique que la compagne du politicien, Kasia Molkovska, s’est réfugiée au Royaume-Uni. Étant donné qu’elle est l’unique témoin, Carolyn compte sur Eve et Bill pour la protéger jusqu’à ce que l’assassin soit identifié et arrêté. Dès que l’agente du MI6 se tait, Eve souffle à Bill qu’elle est persuadée que le meurtrier est une femme. Lorsqu’elle demande s’il y a des images de vidéosurveillance pour valider ce qu’elle avance, Frank Haleton, directeur du bureau du MI5 à Londres, rétorque toutefois que ce n’est pas le cas.   

Suivre son instinct 

Même si Bill lui ordonne de se contenter de faire son travail, qui est d’assurer la sécurité de Molkovska, Eva décide d’aller l’interroger dans l’espoir d’en apprendre plus sur l’assassin. Or la femme est tellement ivre que l’interprète qui assiste à la rencontre ne parvient pas à déchiffrer le sens de ses paroles. Au lieu d’abandonner ses recherches, Eve demande à son mari, Niko, enseignant d’origine polonaise, ainsi qu’à Dominik, un de ses élèves, d’écouter l’interrogatoire qu’elle a enregistré au cas où ils pourraient l’aider, et c’est le cas. D’après eux, Molkovska a dit que le tueur est une psychopathe à la chevelure brune et à la poitrine plate comme une planche à pain. 

À partir de ces renseignements, Eve fait le lien entre ce qui s’est passé à Vienne et plusieurs autres incidents similaires. L’agente du MI5 est certaine de ce qu’elle avance, car cela fait des mois qu’elle accumule des coupures de journaux dans lesquels il est question d’assassinats commis avec une pince à cheveux. Quand l’agente du MI5 résume la situation à Bill, il la prie de mettre un terme à son enquête et d’aller à l’hôpital pour s’assurer que leur témoin est en sécurité. Encore une fois, Eve désobéit aux ordres de son supérieur et débarque à l’hôpital avec Dominik. Puisque le témoin dort, Eve prend le temps d’aller à la salle de bains. À son retour, elle ne trouve que des cadavres... 

Une série primée 

Photo : Addik TV

L’émission, développée par la scénariste et actrice Phoebe Waller-Bridge (Fleabag), est basée sur Codename Villanelle, une série de nouvelles publiées entre 2014 et 2016 par le journaliste-écrivain britannique Luke Jennings. Depuis ses débuts, la série a gagné plusieurs prix, dont un Emmy Award et un British Academy Television Award. Néanmoins, c’est le prix de la meilleure actrice dramatique décerné à la Canadienne Sandra Oh (Dre Grey, leçons d’anatomie) aux Golden Globes 2019 qui a fait le plus jaser. En effet, Sandra était la première comédienne d’origine asiatique à le recevoir! 

À lire aussi

Et encore plus