Nos collaborateurs sur le plateau du Tricheur | 7 Jours
/magazines/7jours

Nos collaborateurs sur le plateau du Tricheur

Saskia Thuot, Jonathan Garnier, Marie-Claude Savard, Sabrina Cournoyer et Jean Airoldi sont les invités de Guy Jodoin!
Photo : Sébastien St-Jean, TVA

Saskia Thuot, Jonathan Garnier, Marie-Claude Savard, Sabrina Cournoyer et Jean Airoldi sont les invités de Guy Jodoin!

Cette semaine, on a droit à une édition bien spéciale du Tricheur, puisque cinq de nos précieux collaborateurs participent au populaire jeu télévisé pour célébrer les 30 ans du magazine 7 Jours. Découvrez les coulisses du tournage! 

Marie-Claude Savard 

Photo : Sébastien St-Jean, TVA

«L’anniversaire de 7 Jours représente beaucoup pour moi. Je me souviens que j’étais heureuse comme ça ne se peut pas la première fois qu’on a parlé de moi dans le magazine, et écrire pour celui-ci est un grand privilège. 7 Jours est une institution au Québec; c’est le fun de voir qu’il dure!» Marie-Claude en est à sa troisième participation à l’émission: «La première fois que je suis venue ici, j’ai été la tricheuse dès le départ et j’ai été pourrie! La deuxième fois, la production avait compris que ce n’était pas pour moi, et on ne m’a jamais attribué le rôle du tricheur. Cette semaine, je crois que je me suis rattrapée en l’honneur des 30 ans de 7 Jours.» Marie-Claude joue au profit de la Fondation Lise Watier, qui vient en aide aux femmes défavorisées. 

Saskia Thuot 

 

Photo : Sébastien St-Jean, TVA

«Je me souviens que j’avais un fun fou à lire les premiers numéros, il y a 30 ans, et j’éprouve encore le même plaisir aujourd’hui. Ce magazine représente le Québec et notre monde artistique bien à nous. C’est un peu notre mémoire culturelle. D’ailleurs, j’adore trouver d’anciennes éditions et m’y replonger. Et, maintenant, c’est un plaisir de collaborer à ce magazine! Chapeau à 7 Jours pour s’être renouvelé et s’être rendu à ses 30 ans!» Saskia en est à sa deuxième participation au Tricheur. «C’est tellement stressant! Je ne suis absolument pas stratégique, et c’est pire si je suis la tricheuse! Cela dit, c’est un plaisir de souligner l’anniversaire du magazine 7 Jours de cette façon. Quelle belle idée!» Saskia joue au profit de la Maison des Jeunes de Saint-Bruno, qui permet aux adolescents de profiter d’activités de toutes sortes. 

Sabrina Cournoyer 

 

Photo : Sébastien St-Jean, TVA

«J’ai 32 ans, et 7 Jours est vraiment le magazine avec lequel j’ai grandi. Il fait partie de qui nous sommes. Quand j’ai commencé à travailler dans les médias, je souhaitais vraiment y collaborer un jour.» Pour ce qui est de son passage sur le plateau du Tricheur, Sabrina en est à sa troisième expérience. «C’est le fun de passer du temps avec les autres chroniqueurs et de nous découvrir dans une ambiance de tricherie et de mensonges. Nous sommes tous plutôt mauvais, ce qui est bon signe: ça veut dire que nous sommes authentiques!» Sabrina joue au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec, qui vient en aide aux personnes atteintes et à leurs proches par l’entremise de la recherche et de l’innovation, du soutien et de la sensibilisation. 

Jonathan Garnier  

Photo : Sébastien St-Jean, TVA

«C’est un honneur pour moi de collaborer à 7 Jours et de partager ma passion pour la cuisine avec les lecteurs. C’est une publication qui a fait ses preuves et qui traverse les années, et il y a une raison à ça. Les gens sont attachés à ce magazine!» Jonathan en est à sa deuxième présence sur le plateau du Tricheur. «Dix secondes, c’est vraiment court pour répondre à une question! Il faut dire que j’imagine toujours que la réponse est plus tordue qu’elle l’est en réalité. Parfois, c’est très simple, mais je me dis: “Ce n’est pas possible, il doit y avoir une attrape!” Par ailleurs, réussir à tromper Guy Jodoin est un bonheur exquis!» Jonathan joue au profit du Centre jeunesse de la Montérégie, qui offre différents services spécialisés aux enfants et aux jeunes en difficulté ainsi qu’à leur famille. 

Jean Airoldi 

Photo : Sébastien St-Jean, TVA

«Le 7 Jours est toujours là et demeure le magazine artistique le plus lu au Québec! C’est particulier d’avoir une bulle artistique juste à nous, au Québec, et je pense que c’est en partie grâce à 7 Jours.» Jean en est à sa troisième participation à l’émission. «La première fois, j’étais trop nerveux et j’ai été vraiment poche! La deuxième fois, j’ai eu beaucoup de fun. Aujourd’hui, ma stratégie est de ne pas utiliser de stratagèmes. Je souhaite seulement m’amuser et je ne tente pas d’avoir les bonnes réponses à tout prix.» Jean Airoldi joue au profit de la Fondation des écoles de l’Île-des-Soeurs, qui sert à financer différentes activités parascolaires et l’achat de matériel.

À lire aussi

Et encore plus