Andrea Lindsay et Luc De Larochellière: Le nouveau fruit de leur amour | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Andrea Lindsay et Luc De Larochellière: Le nouveau fruit de leur amour

Image principale de l'article Luc De Larochellière et sa conjointe: nouvel album
Photo : Valérie Blum, Échos Vedettes

Sept ans après la sortie de leur album C’est d’l’amour ou c’est comme, Andrea Lindsay et Luc de laRochellière récidivent avec S’il n’y avait que nous. Heureux de fusionner à nouveau leurs univers musicaux, les amoureux nous parlent de leur projet et se confient sur leur vie à deux. 

Ayant donné 120 représentations de leur spectacle C’est d’l’amour ou c’est comme en l’espace de deux ans, c’est avec grand bonheur qu’Andrea Lindsay et Luc De Larochellière reprennent la route afin de nous présenter les chansons de leur nouvel album S’il n’y avait que nous. «En 2016, j’ai lancé Autre monde, et Andrea a fait paraître son disque Entre le jazz et la java. Nous avions pris soin de terminer ces projets solos avant la venue au monde de notre fils. Aujourd’hui, Louis a trois ans, et c’est le timing parfait pour repartir en tournée avant qu’il commence l’école, dans deux ans. C’est notre dernière chance pour les 15 années à venir, car après ça, il faudra toujours que l’un d’entre nous reste à la maison avec lui», souligne Luc De Larochellière. 

«Une nounou nous suivra en tournée. Louis sera un peu jeune pour s’en souvenir, mais il aura l’occasion de parcourir le Québec à nos côtés à partir de cet automne. Nous goûterons ainsi un peu à la vie de nomade», affirme Andrea. Pour connaître leurs dates de tournée, visitez leurs pages Facebook respectives. 

Un amour qui dure

Depuis C’est d’l’amour ou c’est comme, paru en 2012, bien des choses ont changé dans la vie d’Andrea Lindsay et Luc De Larochellière. Toutefois, l’amour qui les unit et l’admiration qu’ils entretiennent l’un pour l’autre demeurent. «Notre album précédent soulignait les premières années de notre relation, lorsqu’on flottait sur des nuages roses. Celui-ci parle plus de notre vie à deux, de nos 10 ans de couple et du fait que nous avons maintenant un enfant», souligne Luc. «De plus, le fait de vivre désormais ensemble nous a beaucoup aidés à travailler sur ce projet. La création s’est faite plus facilement. Je compose des mélodies, Luc écrit les textes», complète Andrea. 

De nouveaux accords

Le couple avait toutefois le désir de présenter un album différent du précédent. «Autant nous avons aimé notre premier album, autant nous ne voulions pas le reproduire. Nous voulions avancer et évoluer autant sur le plan des sujets que sur celui de la musique. Vu que notre album précédent était plus tranquille, nous avons cette fois créé des chansons plus rythmées afin de faire bouger les gens», précise Luc. 

Pour y arriver, les artistes ont fait appel à leur ami Marc Pérusse pour la réalisation. «Je connais Marc depuis plus de 30 ans. Ç’a été un plaisir de travailler avec lui sur cet album. Après avoir longtemps évolué loin de la scène comme arrangeur et réalisateur, Marc a aussi décidé de nous suivre en tournée à titre de guitariste.» 

Comblés par la vie

Bien qu’amoureux, les artistes n’ont pas l’intention de se marier à court terme. «Lorsqu’on s’est rencontrés pour la première fois en 2007, au Festival en chanson de Petite-Vallée, nous étions déjà mariés chacun de notre côté. Nous sommes maintenant divorcés et le mariage n’est pas dans nos plans. Peut-être un jour!» s’exclame Andrea. 

Les amoureux n’ont pas non plus le désir de donner un petit frère ou une petite sœur à leur fils. Rappelons au passage que Luc De Larochellière a, de son côté, une grande fille prénommée Claudel, âgée de 24 ans. «Parfois, j’oublie que je suis vieux, mais on me le rappelle. Je veux consacrer mon temps à mon fils, Louis. Ça m’étonnerait donc que nous ayons un autre enfant. Il ne faut toutefois jamais dire jamais!» conclut-il. 

Photo : Courtoisie

  • L’album S’il n’y avait que nous sortira le 11 oc-tobre en format numérique et le 25 octobre en version physique.

À lire aussi

Et encore plus