Vis libre ou crève | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Vis libre ou crève

Samedi 19 octobre à 18 h 30, TVA

Bruce Willis et Justin Long.
Photo : 20th Century Fox

Bruce Willis et Justin Long.

En plus de ramener à l’avant-plan l’un des héros préférés des amateurs de films d’action, Vis libre ou crève a le mérite de rétablir une erreur flagrante dans la continuité du personnage de John McClane. En effet, la peur de l’avion que ce dernier éprouvait dans Piège de cristal (1988) et 58 minutes pour vivre (1990) était complètement disparue dans Une journée en enfer (1995). 

Dans ce quatrième volet de la série, McClane explique donc qu’il a appris à piloter afin de pouvoir surmonter ses craintes. En ce qui a trait au tournage lui-même, le film est notoire pour la malchance liée aux cascades. Larry Rippenkroeger s’est notamment blessé en faisant une chute d’une dizaine de mètres. Comme le cascadeur était attitré à Bruce Willis, la production a été momentanément arrêtée.  

Généreux, l’acteur a tenu à payer les notes de frais des parents du cascadeur, qui sont accourus à son chevet. Bruce Willis s’est lui-même fait entailler l’arcade sourcilière par la doublure de l’actrice Maggie Q, qui l’a frappé avec son talon pointu. Enfin, durant la scène où McClane projette Russo en bas des escaliers, le choc a été tellement grand que le cascadeur a abîmé les marches en métal avec son propre corps. 

À lire aussi

Et encore plus