Victoria | Période de crise | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Victoria | Période de crise

Samedi le 5 octobre à 20 h, Radio-Canada

L’épidémie de choléra qui éclate a de quoi inquiéter la reine Victoria (Jenna Coleman)...
Photo : Radio-Canada

L’épidémie de choléra qui éclate a de quoi inquiéter la reine Victoria (Jenna Coleman)...

Une épidémie de choléra sévit dans le quartier Soho et la première démarche du premier ministre Russell est de faire fermer les cimetières de Londres. Selon lui, il est plus important d’envoyer les cadavres à l’extérieur de la ville que de chercher la cause de la maladie.

Le premier ministre Russell est informé de ce qui se passe à Soho alors qu’il assiste à une réception organisée au palais de Buckingham en l’honneur d’ambassadeurs étrangers. Dès qu’il communique la mauvaise nouvelle à Victoria et à Albert, et mentionne qu’il fera fermer les cimetières de la ville pour en ouvrir de nouveaux à la campagne, le prince lui reproche de déplacer le problème au lieu d’en trouver la cause. Lord Palmerston intervient dans la conversation en expliquant que pour les politiciens, attendre que les scientifiques découvrent un remède n’est pas la solution. Lord Russell poursuit en disant qu’ils doivent avant tout rassurer la population en lui épargnant la vue de chariots remplis de cadavres devant des cimetières engorgés.

Encore une fois, Lord Russell (John Sessions) prouve qu’il n’est pas à la hauteur.

Photo : Radio-Canada

Encore une fois, Lord Russell (John Sessions) prouve qu’il n’est pas à la hauteur.

Pour sa part, Victoria attend d’être seule avec Albert pour réagir à la nouvelle, dont elle se sert pour convaincre son mari d’annuler son voyage à Cambridge. En effet, au début de l’épisode, Albert annonce par écrit à Victoria qu’on lui a demandé de présenter sa candidature à l’élection du nouveau chancelier de l’Université Cambridge. S’ensuit une discussion par messages interposés dans lesquels il est notamment question de la place d’Albert auprès de Victoria et de l’impact négatif que le séjour de cette dernière au château d’Osborne a eu sur l’opinion publique.

Malgré les protestations de son épouse, Albert (Tom Hughes) choisit de se rendre à Cambridge.

Photo : Radio-Canada

Malgré les protestations de son épouse, Albert (Tom Hughes) choisit de se rendre à Cambridge.

Rompre avec la tradition

Malgré les arguments de Victoria, Albert va à Cambridge, où son discours sur un programme d’éducation basé sur la science et la rationalité est accueilli froidement par une majorité d’anciens élèves de l’université. Lui qui pensait convaincre les électeurs de voter pour lui en parlant de l’importance de la recherche scientifique pour l’éradication de maladies comme le choléra est très déçu.

Pendant ce temps, au palais, Victoria reçoit des médecins qui affirment entre autres que des étrangers ont apporté le choléra à Soho et qu’il se propage dans l’air. En entendant la réaction du Dr John Snow concernant l’idée d’imposer un jour de jeûne à la population, la reine veut savoir s’il a une théorie différente sur la propagation de la maladie. Il répond en bégayant qu’il ne peut pas se prononcer sans preuve.

Enquête médicale

Après la rencontre, le Dr Snow retourne à Soho afin de trouver la source de l’épidémie. En interrogeant le propriétaire d’une taverne, il réalise que les personnes qui boivent de l’alcool ne sont pas touchées. Cette information l’aide à comprendre comment le mal se répand.

De son côté, Victoria ordonne à Lord Palmerston de l’emmener dans un hôpital afin de réconforter les malades. Au cours de sa visite, elle s’entretient avec l’infirmière Florence Nightingale, qui lui signale que le choléra touche surtout les femmes et les enfants pauvres. De retour au palais, Victoria est soulagée de retrouver ses enfants en bonne santé. À ce moment-là, elle ne sait pas encore qu’une personne très importante à ses yeux fera partie des victimes de l’épidémie.

Pionniers de la médecine

Pour comprendre comment enrayer l’épidémie, le Dr John Snow (Sam Swainsbury) mène son enquête dans la rue.

Photo : Radio-Canada

Pour comprendre comment enrayer l’épidémie, le Dr John Snow (Sam Swainsbury) mène son enquête dans la rue.

Le Dr John Snow et l’infirmière Florence Nightingale sont deux figures historiques importantes de la médecine moderne. En effet, le Dr Snow est l’un des premiers médecins à s’intéresser à l’utilisation de l’éther et du chloroforme pour que les malades ne souffrent pas pendant les chirurgies. Il est également considéré comme l’un des pères de l’épidémiologie, grâce à ses recherches sur la source de l’épidémie de choléra survenue dans le quartier Soho de Londres, en 1854. Pour sa part, Florence Nightingale est une précurseure de l’utilisation des statistiques dans le domaine de la santé, et son intérêt à l’égard des conditions de vie des pauvres en a fait une pionnière. Lors de l’épidémie de choléra de 1854, elle a supervisé les soins des femmes et des enfants envoyés à l’hôpital Middlesex, où Victoria se rend avec Lord Palmerston au cours de l’épisode.

À lire aussi

Et encore plus