Tour de force | Font-ils le poids? | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Tour de force | Font-ils le poids?

Lundi le 7 octobre à 19 h 30, Canal D (Début)

Jimmy Paquet, sacré le deuxième homme le plus fort du Canada.
Photo : © Canal D

Jimmy Paquet, sacré le deuxième homme le plus fort du Canada.

Les athlètes de force du passé ont soulevé les passions en réalisant des exploits surhumains qui ont marqué l’histoire. La série Tour de force invite des athlètes d’aujourd’hui à revisiter ces accomplissements, histoire d’analyser leurs performances! 

C’est aux réussites incroya-bles de Louis Cyr et de Charles Baillargeon que s’intéresse le premier épisode de Tour de force. On se rappelle que Cyr a levé une pierre naturelle de 235 kg, le 10 octobre 1863, tandis que Baillargeon a tiré plusieurs autobus de plus de 7250 kg à l’aide de sa mâchoire. Les athlètes de force Jean-François Caron et Mike Sanders s’attaquent à ces exploits plus grands que nature. 

Jean-François Caron tente d’égaler un record de Louis Cyr.

Photo : © Canal D

Jean-François Caron tente d’égaler un record de Louis Cyr.

Un physique atypique 

Né le 10 octobre 1863 à Saint-Cyprien-de-Napierville, Louis Cyr est considéré comme l’homme le plus fort du XIXe siècle. Mesurant 1,78 m et pesant 145 kg, le Québécois avait une physionomie bien particulière, et son ossature solide impressionnait dès la première poignée de main. Alors qu’un poignet normal mesure 15 cm de diamètre, celui du colosse avait un diamètre de 22 cm. De plus, chacune de ses cuisses avait un diamètre de 78 cm, soit 6 cm de plus que les cyclistes sur piste, réputés pour la puissance de leurs cuisses! Décédé à Montréal en 1912, à l’âge de 49 ans, Louis Cyr effectue son exploit le plus impressionnant en 1883 à Lowell, au Massachusetts, alors qu’il lève une pierre naturelle de 235 kg devant plus de 4000 personnes. 

Jean-François Caron, de son côté, a été nommé l’homme le plus fort du Canada pendant huit années consécutives. Âgé de 36 ans, l’athlète de 1,90 m est considéré comme l’un des cinq hommes les plus forts du monde. L’équipe de Tour de force lui propose de reproduire le record de Louis Cyr en trois étapes: premièrement, il doit soulever une pierre naturelle de 158,5 kg avant de faire la même chose avec un caillou de 176 kg et un autre de 235 kg. C’est plus du double du poids de Caron lui-même, qui pèse 160 kg. Relèvera-t-il le défi? «Il peut y avoir des pierres de 517 lb peut-être plus faciles à soulever, mais il peut y avoir des pierres de 517 lb insoulevables, dépendamment de leur forme», soutient l’athlète. 

Mordre dans les records 

Le deuxième défi étudié dans la saison de Tour de force est réalisé par un Québécois dont la puissance est une histoire de famille. En effet, Charles Baillargeon est le deuxième fils d’une fratrie de six hommes forts. Très jeunes, les garçons Baillargeon ont dû déplacer des barils de crème de 84 kg sur la ferme, ce qui leur a permis d’adapter leurs muscles. Né le 8 juillet 1917, Charles avait une stature plus petite que celle de ses frères, puisqu’il ne pesait que 88 kilos pour une taille de 1,80 m. Il s’est toutefois démarqué par la force de sa mâchoire, avec laquelle il tirait des autobus. 

Mike Sanders tente de tirer un autobus avec sa mâchoire, comme le faisait Charles Baillargeon.

Photo : © Canal D

Mike Sanders tente de tirer un autobus avec sa mâchoire, comme le faisait Charles Baillargeon.

Mike Sanders tente de répéter cette impressionnante démonstration de force devant les caméras. Nommé l’homme le plus fort au monde dans la catégorie 40 ans et plus en 2013, l’athlète de 49 ans n’a pas perdu une once de sa puissance. Avec un morceau de cuir entre les dents, il tente de déplacer une voiture de 1361 kg, puis un camion de 4536 kg et un autobus de 7257 kg. «Je m’attends à ce que ce ne soit pas facile. Restez dans vos divans et on va voir la suite bientôt», lance le sympathique Hercule avant de tenter le coup. En plus d’impressionner le public avec des réalisations musclées, Tour de force explique comment d’époustouflantes machines humaines les réussissent grâce à la science. N’est pas homme fort ou femme forte qui veut! 

D’autres exploits revisités cette saison 

Émilie Morin s’attaque au record de Marie-Louise Sirois-Cloutier, une des rares femmes fortes de l’histoire du Québec.

Photo : © Canal D

Émilie Morin s’attaque au record de Marie-Louise Sirois-Cloutier, une des rares femmes fortes de l’histoire du Québec.

  

  • La levée du baril de Marie-Louise Sirois-Cloutier. 
  • La torsion d’un fer à cheval à mains nues de Jean Baillargeon. 
  • La retenue de quatre chevaux par Louis Cyr. 
  • Le tir d’un train par le Grand Antonio. 
  • La marche avec une brouette de 1472 kg par Moïse Charbonneau.  

 

À lire aussi

Et encore plus